inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Emballages biosourcés: donner plus de valeur au packaging

Date de publication
4 août 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Environnement/Logistique/Eco-conception/Technologie Print
emballages biosourcés

Les raisons essentielles d’adopter les emballages biosourcés sont la diminution de l’empreinte écologique, la différenciation et l’anticipation des normes/législations.

Dans tout secteur, l’emballage des produits a pris une grande importance. Il remplit de nombreuses fonctions:

  • protéger le produit tout au long de la chaîne de distribution;
  • conserver et préserver les qualités du produit;
  • informer grâce à son étiquetage;
  • attirer le client.

 

Autant de fonctions que d’axes d’innovation qui permettent à l’entreprise de distinguer ses produits et de conquérir de nouveaux marchés. La diminution de l’empreinte écologique et l’anticipation des normes peuvent également être des sources de différenciation. Examinons les possibilités offertes par les matériaux biosourcés utilisés dans le domaine du packaging.

Emballages biosourcés: des matériaux issus de la biomasse animale ou végétale

II est essentiel pour une PME d’inclure l’aspect packaging dans sa stratégie. Car l’emballage est l’un des 1ers éléments incitant le consommateur à choisir un produit plutôt qu’un autre. Il permet aussi aux producteurs d’entrer en contact avec le consommateur en lui vantant les mérites du produit emballé.

Sébastien Cajot, responsable du département emballage du centre de recherche Celabor, nous parle de l’association entre packaging et innovation !

« Ces dernières années ont  vu l’avènement d’emballages verts, plus soucieux de l’environnement notamment via:

  • l’allégement des emballages, 
  • le recyclage,
  • le compostage;
  • l’usage de matériaux d’origine non fossile (les matériaux biosourcés) ».

 

Les matériaux biosourcés sont des matériaux issus de la biomasse animale ou végétale. Les plus connus sont le bois, la paille, le chanvre ou encore le liège. Mais il existe également des matières plastiques biosourcées. Le PLA, ou acide polylactique, est le plus connu des polymères totalement biodégradables. Il est présent, entre autres, dans les emballages plastiques des boissons par exemple.

Pourquoi opter pour un emballage biosourcé ?

emballages biosourcésEmmanuel Duquesne, Program Leader au Centre de recherche Materia Nova, explique : « les emballages biosourcés sont issus de ressources renouvelables (sucres, huiles, matières cellulosiques, …). Par conséquent, ils sont susceptibles de représenter un avantage considérable par rapport à leurs homologues dérivés du pétrole en termes de bilan carbone. »

Dans certains cas, ils peuvent être également biodégradables. Cet état réduit considérablement le temps de décomposition dans un milieu naturel comparé à certains plastiques traditionnels.

Enfin, les ressources pétrolières s’amenuisent avec pour conséquence une augmentation du prix du baril. Par conséquent, le coût des plastiques biosourcés va être de plus en plus compétitif. Il s’agit encore aujourd’hui d’un marché de niche mais tout porte à croire qu’il est en plein essor.

Emballages biosourcés: où on est-on concrètement?

Les matériaux biosourcés ne représentent encore qu’une part infime de la production de polymères (environ 1% pour le secteur de l’emballage). Toutefois, les tendances du marché des bioplastiques montrent une croissance de 10 à 20 % par an. Et cela, depuis leur apparition début des années 2000.

On parle davantage aujourd’hui de l’aspect biosourcé des plastiques que de l’aspect biodégradable. L’exemple le plus connu étant la bouteille en PET (polytéréphtalate d’éthylène) de Coca-Cola. L’emballage PlantBottleTM, lancé en 2011, utilise en partie pour sa conception un nouveau PET d’origine végétale. Un matériau innovant conçu à partir de bioéthanol distillé, issu de cannes à sucre produites de façon durable au Brésil.

Certains secteurs en particulier sont davantage concernés par les matériaux biosourcés. Le domaine biomédical par exemple pour les fils de suture. Il existe également des applications plus durables dans des domaines comme l’électronique, le textile ou l’automobile. C’est le cas des coques de GSM Samsung ou des pièces automobiles chargées de fibres végétales chez Toyota.

Emergence des plastiques biosourcés dès 2017

La différence notable sera l’émergence des plastiques biosourcés par rapport au biodégradables qui connaîtront une augmentation plus importante ! De manière générale, les polymères biosourcés devraient suivre les prédictions les plus optimistes au cours des 10 prochaines années. Pourquoi? Car:

  • les aspects environnementaux seront de plus en plus au cœur des débats;
  • la législation évoluera;
  • les prix diminueront;
  • l’offre s’élargira.

Et pour moi, PME, est-ce le moment de me lancer ?

Dorothée Coevoet, spécialiste des matériaux, explique. « Même si on reste au niveau des marchés de niche, de nombreux secteurs continuent leurs recherches concernant certains matériaux biosourcés (PLA). L’automobile, par exemple, s’y intéresse de très près. Ce secteur envisage d’introduire des matériaux biosourcés dans les voitures. Seul problème après les tests : les odeurs ! Ils doivent encore travailler sur ce point-là. Mais d’autres sociétés qui travaillent avec des matériaux hautement pétrosourcés ont d’ores et déjà franchi le pas. »

Pour les PME, l’aspect marketing est l’argument-clé lorsqu’il faut se lancer. « C’est l’occasion de donner une meilleure image au secteur de la chimie par exemple », ajoute-t-elle.

 

Avantages Inconvénients
Bilan carbone nul car issus de ressources

renouvelables

Prix de vente/faible production
Parfois compostable Certains process de production doivent encore être adaptés en fonction de certains polymères
Large gamme d’applications durables qui s’étend à

des marchés jadis inenvisageables

Propriétés physiques parfois perfectibles
Image positive Aspects législatifs et normatifs assez flous

 

3 bonnes raisons d’adopter les emballages biosourcés

Les raisons essentielles, pour le moment, d’adopter ces emballages sont :

  • La diminution de son empreinte écologique ;
  • La différenciation sur le marché avec un produit à emballage biosourcé et éventuellement biodégradable;
  • L’anticipation de normes/législations de plus en plus strictes.

Ces dernières auront, à terme, d’importantes conséquences dans le domaine du packaging. C’est le moment de s’y intéresser. Car les normes vont encore évoluer. Et les emballages classiques, ou certains de leurs composants, ne seront peut-être plus acceptés.

Des emballages biosourcés déjà en Wallonie ?

Certaines entreprises ont décidé de se lancer dans les emballages biosourcés. C’est le cas de Futerro, la joint venture entre Galactic et Total. Cette entreprise a décidé de mener à bien ce projet de développement d’une technologie de production de bioplastiques d’origine végétale renouvelable (de type PLA).

Nomacorc, basée à Thimister-Clermont, s’est également investie dans le domaine du biosourcé. Elle a développé un bouchon avec une empreinte carbone neutre. Caroline Thomas, responsable marketing et communication, explique. « En voyant la PlantBottleTM de Coca-Cola, on s’est dit qu’on pouvait faire de même avec notre bouchon. C’était une volonté de l’entreprise mais aussi du marché. Il y a de plus en plus de vins bios. Ils sont plus sensibles au goût du bouchon traditionnel. Nous avons donc décidé de lancer notre bouchon Select bio. Il a fallu près de 2 ans de l’idée jusqu’à l’obtention du label de l’AIB Vinçotte. Mais cette certification était plus que nécessaire auprès de nos clients. »

Qui peut certifier mes emballages biosourcés?

Des structures peuvent également aider les entreprises qui voudraient certifier leurs emballages. L’organisme de contrôle AIB Vinçotte en est un exemple. Il propose, entre autres, deux certifications dans le domaine du biosourcé : ok compost (pour contrôler le caractère compostable des produits) et ok biobased (pour mesurer la teneur biosourcé dans un matériau).

Des centres de recherche comme Matéria Nova ou Celabor peuvent apporter leur expertise dans le développement des produits. Ils peuvent vous aider à certifier le caractère biosourcés, biodégradable, compostable des matériaux utilisés. Ils vous aident aussi à adapter des process de mise en œuvre. Ils veillent enfin à une bonne adéquation contenant/contenu.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

Eco-conception

Éco-conception