inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

7 conseils pour que vos jeunes recrues favorisent l’innovation

Date de publication
4 août 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Stratégie/Inspirations Print
jeunes recrues

La génération Y est un atout pour l’entreprise. Voici 7 conseils pour que les jeunes recrues favorisent l’innovation et la créativité dans votre structure.

 

Jeunesse rime avec dynamisme, grande curiosité, envie d’apprendre, volonté de faire ses preuves et aussi manque d’expérience. La génération Y a grandi avec la Game Boy, l’ordinateur-jouet et internet. Elle est hyper-connectée, a besoin de sens et d’échanges et pense tout pouvoir révolutionner.

Selon Christophe Poncelet de White Wave, « l’apogée de cette génération est atteinte avec la saturation des postes techniques et managériaux. Ils doivent faire preuve d’audace et de créativité pour faire leur place. Ils sont flexibles et dotés d’une capacité d’adaptation impressionnante ». Et puis surtout, les jeunes recrues favorisent l’innovation, pour peu que les conditions soient réunies.

1. Laissez-les travailler en réseau tout en fixant des balises

Selon Marielle, responsable RH, « ces jeunes caractérisent une génération qui fonctionne par réseaux. Ils n’hésitent pas à demander de l’aide. Dès qu’ils sont confrontés à un problème, ils trouvent très vite une solution. Ils iront demander à des amis, des communautés, sur les réseaux sociaux… Ils sont dès lors innovants dans leurs méthodes de travail. »

Ces jeunes caractérisent une génération qui fonctionne par réseaux. Ils n’hésitent pas à demander de l’aide. Dès qu’ils sont confrontés à un problème, ils trouvent très vite une solution.

Mais il faut spécifier ce qui peut être dit sur votre entreprise en externe. A l’heure actuelle, un employé peut faire beaucoup de bruit (négatif comme positif) sur votre société. Cette génération étant souvent décomplexée, elle risquerait parfois d’en dire trop.

2. Désignez une personne ressource pour répondre à leurs questions

Habitués à la rapidité, les jeunes veulent des réponses instantanées. Il est donc nécessaire de définir une personne ressource. Car certaines réponses peuvent être données en interne dans votre société. « Nous avons créé une nouvelle fonction spécialement pour cette génération », nous explique Marielle. « Il s’agit d’un poste transversal. Une personne est désignée comme personne ‘’ressource’’. C’est un profil avec expérience qui peut répondre à leurs questions sur des plannings, sur des chantiers. Une personne qui est également présente pour les échanges d’idées, mais surtout pour donner du sens à leur questionnement ».

3. Faites-les travailler en groupe

« Cette génération a perpétuellement besoin de changements. Ils sont en remise en question permanente. Très demandeurs de formations et d’apprentissage, il ne faut pas pour autant les laisser seuls. L’échange les stimule. Du coup, nous les faisons beaucoup travailler sur des projets en groupe. Ils sont également dans des bureaux partagés » poursuit cette responsable RH.

4. Donnez-leur les objectifs à atteindre et des consignes claires

Pour Olivier Griffet, ancien coach d’innovateurs chez InnovaTech et directeur de Faëria, cette génération a besoin de sens dans tout ce qu’elle peut entamer. « Quand j’accompagnais des jeunes entrepreneurs dans leur projet d’innovation, il fallait les aider à acquérir de la structure dans leurs projets. Et leur donner des objectifs à atteindre à une date déterminée. Leur manière de travailler sera beaucoup moins linéaire que des entrepreneurs plus âgés. Je pense que cette génération a un potentiel extraordinaire de par ses interactions avec la société technologique d’aujourd’hui et son aptitude à saisir les opportunités. Si on sait la motiver, elle peut vraiment apporter beaucoup de dynamisme et de créativité à une entreprise ou à un projet en un temps record ».

5. Confrontez-les aux réalités du terrain

Selon Simon Alexandre, directeur à The Facktory, il n’y a pas de différences sur la capacité d’innovation des jeunes générations par rapport aux plus anciennes. « Je pense que la créativité et l’innovation sont liées à un état d’esprit. Par contre, je remarque qu’ils deviennent très créatifs quand on les laisse en contact avec la réalité du terrain. En général, ils sortent des études et rejoignent très rapidement une entreprise mais ont très peu de connaissances du fonctionnement d’une entreprise. Par contre, ils font preuve d’empathie et ils apportent leur dynamisme et leur créativité à l’entreprise ».

6. Tenez compte de l’importance qu’ils accordent à leur environnement de travail

Marielle, responsable RH, remarque qu’ils sont très attentifs à leur environnement de travail, à leur bien-être. « Ils n’hésitent pas à demander des crédit-temps par exemple. Ils ont d’ailleurs « contaminés » les autres générations sur cet aspect. Ils n’ont pas de souci de partir à 17h. Ils ont une vie sociale bien remplie. S’ils ont des activités personnelles, il sera important pour eux de les accomplir. Comme ils s’épanouissent dans leur travail, ils sont fiables et ne compteront pas leurs heures pour mener à bien un projet. Mais c’est certain, ils ont besoin d’une flexibilité plus importante.

Ils utiliseront leur ordinateur aussi bien de manière professionnelle que privée et ne tâchez pas d’y mettre des restrictions, ils ne comprendront pas pourquoi. Si le GSM que vous proposez ne leur plait pas, ils achèteront celui qui leur plait. Plutôt que d’acheter des téléphones qui n’étaient pas utilisés, nous avons donc également changé notre approche sur cet aspect et avons trouvé des compromis ».

Selon Simon Alexandre, « l’entreprise doit avoir un fonctionnement libre et ouvert. Il faut leur laisser un environnement de travail mixte pour leur permettre d’atteindre leur objectif rapidement. Cela peut passer par du télétravail, du coworking, des open spaces… Ils sont très attentifs à leur environnement de travail. Contrairement à leurs ainés qui ont connu un fonctionnement plus strict, voire classique et qui s’y sont habitués. »

7. Soyez ouverts et demandeurs de leurs idées

Prenez en compte leurs avis. Donnez-leur du retour. Utilisez leur vision neutre quand ils débarquent dans votre société. Les 2 premiers jours sont cruciaux. Demandez-leur de noter tout ce qui va et ne va pas selon eux. Ils voudront peut-être révolutionner certains aspects, ils penseront souvent que tout est possible. Au-delà de la créativité et de l’innovation, Christophe Poncelet nous explique : « cette génération balaie le champ des possibles et est ouverte à toutes les opportunités afin de pouvoir s’exprimer. Avec un bémol : l’envie de tout faire et de mobilité ».

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Management

Management de l’innovation

Diagnostic et plan d'actions

Diagnostic et plan d’actions