inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Des idées de business à lancer en 2018

Date de publication
2 février 2018
facebook twitter LinkedIn Google Mail Informatique/Objets du quotidien Print
Business

Prendre ce qui fonctionne ailleurs et le « refaire en mieux » : une stratégie qui a fait ses preuves chez Google, Amazon, Facebook, Apple, Rolex ou UBS.

S’inspirer d’un business développé à l’étranger est une bonne idée à condition d’innover pour l’adapter à son marché et pour la faire grandir. Voici 9 des idées de business compilées par le journaliste suisse Erik Freudenreich (Largeur.com).

Le café où l’on paie à l’heure

La plaie des gérants d’établissements ? Ces clients qui monopolisent une table durant une heure pour un seul café. Comme d’autres enseignes, Anticafé a développé l’idée d’une sorte d’hybride entre cafés et espaces de coworking. Le concept ? On paie le temps passé sur place plutôt que ce que l’on consomme. Pour des prix variant entre 5€ l’heure et 240€ le mois, vous consommez à volonté des boissons sans alcool, des gâteaux, des pains et autres tartines à volonté. Ainsi que des jeux de société et l’accès internet à haut débit.

BusinessDes mini salles de fitness

A peine plus grandes qu’une cabine téléphonique, ces mini-salles fleurissent dans les rues de Pékin. Pour 0,03 dollars la minute (paiement par smartphone via QR-code), le sportif peut utiliser un tapis de course et quelques accessoires de gym. Les kiosques à fitness sont répertoriés sur une carte dans l’application. La start-up Misspao vient de lever 11 millions de dollars pour installer un millier de ces cabines en Chine.

E-sports bar

Véritable phénomène de société, le marché de l’e-sports a atteint 700 millions de dollars en 2017, pour 190 millions d’adeptes. Des entrepreneurs japonais surfant sur la vague des sports électroniques ont créé un bar – Storia – où il est possible de suivre des compétitions d’e-gaming sur divers écrans. On y diffuse des tournois de jeux comme DOTA ou StarCraft.

Rage Room

businessCe concept, né au Japon, qui s’est propagé aux États-Unis, au Canada, en Grèce ou en Serbie, vient de débarquer en France. Envie de vous défouler ? Une pièce est mise à votre disposition pendant un certain laps de temps. A l’aide de battes de base-ball, de pieds-de-biche ou de barres de fer, vous êtes invités à casser tout ce qui se trouve sur votre chemin (objets en verre, ordinateurs, meubles). Pour un prix variant entre 10 et 100 euros.

L’après gueule de bois

BusinessAutre idée de business qui nous vient d’Australie. Hangover Helpers propose aux fêtards un nettoyage de lendemain de soirée et, en option, la livraison d’un petit-déjeuner. Pratique quand on vit encore chez ses parents. Les prix dépendent du nombre de pièces, d’invités, de la localisation de l’appartement ou du type de petit-déjeuner choisi. Le personnel est joignable « en urgence » par téléphone.

Tournée des grands ducs à petit budget

Pour 9,99 dollars par mois, les abonnés de l’application Hooch obtiennent un verre gratuit chaque jour dans un bar ou un restaurant de leur ville. La start-up américaine a des partenariats avec plus de 450 établissements à New-York, Los Angeles, Miami, Dallas, Austin, San Diego, San Francisco, New-Jersey, Phoenix et Hong Kong. Elle a levé 7,2 millions de dollars depuis sa création.

L’Uber de vos enfants

BusinessMarre de jouer les taxis pour vos enfants ? Trois mères californiennes en ont fait un business en lançant HopSkipDrive, une application qui permet de réserver un chauffeur pour un trajet précis, payable en ligne et traçable à l’aide de coordonnées GPS. Les conducteurs détiennent tous une expérience d’au moins cinq ans avec des mineurs et ont passé une série de tests de sécurité. Pour un minimum de 16 dollars, ils sont engagés la veille par les parents afin de conduire leurs enfants à l’école ou à une activité sportive.

Une épicerie sans personnel

Ouverte 24h/24, 7 jours sur 7, Farmouse Market est accessible grâce à une carte de membre. Ouverte dans le Minesota, cette épicerie sans personnel propose des produits locaux, sains et abordables sans contrainte horaire. Un commerce similaire a été créé en Suède. L’application smartphone sert de clé, de porte-monnaie et de scanner.

Customiser ses chaussures

Sur le site australien Shoes of Prey, le client peut sélectionner un modèle de chaussure de base et décider de le modifier comme il l’entend. Type et hauteur de talon, forme du bout, couleurs et matériaux : une interface ludique permet au client de visualiser une création unique à son image. Le prix varie au fur et à mesure des choix jusqu’à la facturation finale.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Génération d'idées

Créativité

validation de l'idée

Validation de l’idée