inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Biomimétisme: quand le génie de la nature dope votre business

Date de publication
9 juin 2017
facebook twitter LinkedIn Google Mail Environnement/Technologie Print
biomimétisme

Le vivant a inventé une incroyable variété de structures mécaniques résistantes, versatiles et intelligentes. Des entreprises wallonnes s’en sont inspirées.

« Pour conquérir son univers, l’homme s’est toujours inspiré de ce qui l’entourait » explique Fabienne Monfort-Windels (Sirris). « Mais il lui manquait les outils mathématiques et scientifiques pour traduire ses observations et les transposer de manière efficace. Le biomimétisme est une démarche pluridisciplinaire qui consiste à étudier les modèles de la nature et à reproduire les propriétés essentielles des systèmes biologiques en vue de résoudre des problèmes technologiques. Cette approche, à la jonction entre la biotechnologie et la science de l’ingénieur, suscite un foisonnement d’idées et de nombreuses innovations qui permettent d’améliorer les performances des systèmes actuels et de créer les matériaux du futur. »

Les caractéristiques des matériaux du vivant « épatent » nos entrepreneurs

biomimétismePar exemple, nos bonnes vieilles moules. Elles ne présentent pas seulement un intérêt pour le plat traditionnel « Moules-frites ». Comme plusieurs autres organismes marins, les moules sont capables d’adhérer sur une grande variété de substrats (roches et ciment, bois et cordages, coques de bateaux…). L’analyse des constituants des protéines responsables de l’adhésion des moules sur leurs substrats montre qu’un acide aminé modifié, la L-DOPA (3,4-dihydroxy-L-phénylalanine), est à l’origine des propriétés adhésives exceptionnelles.

L’entreprise liégeoise, spin-off de l’Ulg et incubée au WSL, Symbiose Biomaterials développe de nouveaux polymères synthétiques bio-inspirés qui intègrent la L-DOPA. Ces polymères sont synthétisés dans l’eau, dans des conditions douces permettant notamment le développement de colles à base aqueuse.

biomimétismeLes champignons font également les affaires d’entrepreneurs innovants. La SPRL Novobiom, à Louvain-La-Neuve a développé une technologie « bio-inspirée ». Elle vise à restaurer des écosystèmes dégradés.

Pour y arriver, elle fait usage de champignons capables de dégrader des composés récalcitrants toxiques du sol qui n’étaient jusqu’alors pas efficacement traitables par voies biologiques classiques. « Il y a plus de 118 000 sites contaminés en Belgique, un défi sociétal majeur et une préoccupation économique pour les investisseurs immobiliers, les industries et les administrations publiques », explique le patron de la jeune entreprise, Jean-Michel Scheuren. Notre technologie repose sur les capacités de certains champignons à dégrader les polluants très récalcitrants, tout en stimulant la capacité de restauration naturelle de l’écosystème. Cette technologie repose sur la production industrielle de la biomasse fongique sur des substrats de déchets organiques. »

biomimétismeLa feuille de Lotus, dont les larges feuilles sont un symbole de pureté en Asie, présente un effet tout à fait remarquable: aucune salissure ne parvient à s’y fixer. Tout simplement parce que l’eau s’y écoule facilement et emporte, avec elle, débris, insectes et poussières. Scientifiquement, 2 éléments se combinent pour obtenir cet effet autonettoyant: une rugosité nanométrique et un revêtement hydrophobe constitué d’une épaisse couche cireuse secrétée par la plante.

C’est sur base de ce principe que le professeur Joël De Coninck (UMons) a développé pour le compte d’une PME de Mons, Detandt-Simon, deux procédés désormais brevetés qui permettent l’autonettoyage des panneaux solaires. Et d’autres surfaces par ailleurs.

D’autres innovations bio-inspirées un peu partout dans le monde

Il n’y a pas que chez nous que des industriels s’inspirent de la nature pour innover. Le secteur des transports par exemple, s’est largement investit dans le biomimétisme.

BiomimétismeC’est le « nez » du martin-pêcheur qui est à l’origine de la forme du train Shinkansen  développée en 2009 par la West Japan Railway Company. Cette innovation permet la diminution des frottements aérodynamiques, la réduction du bruit lors du passage dans les tunnels. Elle entraîne aussi une baisse de 15% de la consommation énergétique.

Le poisson coffre a inspiré Mercedes-Benz, en 2014, pour la conception de sa Bionic Car.

Même la sécurité appliquée au transport est redevable à la nature. Le véhicule Eporo développé par Nissan est équipé d’un système de déplacement anticollision inspiré des bancs de poissons où des centaines d’individus se déplacent sans heurts… et sans congestion.

Découvrez les stratégies « industrielles » de la nature pour les appliquer dans votre business

Le célèbre ouvrage de Janine Benyus, Biomimicry paru en 2002, décrit quelques stratégies mises en place par la nature. Elles apparaissent aujourd’hui comme les principes de base dont l’Homme doit s’inspirer pour prétendre au développement durable.

  • La Nature fonctionne à l’énergie solaire.
  • La Nature utilise seulement l’énergie dont elle a besoin.
  • La Nature adapte la forme à la fonction.
  • La Nature recycle tout.
  • La Nature récompense la coopération.
  • La Nature capitalise sur la diversité.
  • La Nature recherche l’expertise locale.
  • La Nature ne fait pas d’excès.
  • La Nature utilise ses limites pour stimuler sa créativité.

Prenez-en de la graine! Et pourquoi ne pas allez voir ce que le monde de l’industrie nous prépare en ce domaine lors d’un salon organisé à Senlis (France) les 29 et 30 juin prochains, Biomim’expo.

Les conseillers technologiques d’InnovaTech peuvent réfléchir avec vous sur la faisabilité, technologique notamment, de vos projets bio-inspirés. N’hésitez pas à nous contacter: info@innovatech.be

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach