inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Capter l’attention des consommateurs perdus

Date de publication
14 février 2020
facebook twitter LinkedIn Google Mail Communication presse/Stratégie/News Print
HM

Nous sommes en surabondance de contenus. Et ce n’est pas cet article qui va vous faciliter la tâche. Mais comment capter l’attention de vos clients, faut-il faire le buzz absolument? Aujourd’hui, une personne seule derrière son smartphone peut avoir autant, si pas plus, de crédit qu’un docteur en sciences. L’agence de communication Hungry Minds m’a invitée à sa soirée lors de laquelle 2 conférenciers débattaient du sujet. De quoi vous en rapporter quelques infos et vous faire, peut-être, réfléchir sur la manière de communiquer sur vos innovations. 

« Là où il y a plus de technologie, il faudrait remettre plus d’humain ».

La tension qui capte l’attention

Paul Vacca (romancier, essayiste et consultant) commence par une histoire qui colle. Celle des chewing-gums. Savez-vous pourquoi les ventes sont en nette diminution? Les clients ne regardent plus ce qu’on leur propose comme marchandises en attendant leur tour aux caisses des magasins, ils regardent leur smartphone. Ce qui devient précieux, c’est l’attention.

« On pensait que la TV allait tuer la radio, qu’Internet allait tuer la TV… personne n’est mort. Tout est toujours là. L’ennemi, pour certains, c’est le sommeil. On essaye de nous faire tenir le plus longtemps possible ».

« Avant tout était linéaire, nous sommes maintenant rentrés dans le monde de l’immersion. On ne surfe plus, on plonge ».

likeSelon Paul Vacca, le vrai changement est lié aux réseaux sociaux et au pouce bleu de Facebook, au like ! C’est ce qui a d’ailleurs fait exploser Facebook. Avec ce pouce on déclenche de la dopamine. Cela a révélé et amplifié la raison d’être des réseaux sociaux : l’identité. D’ailleurs des publications de type « Seuls les xxx peuvent comprendre » (Par exemple : Seuls les moins de 30 ans peuvent comprendre…) fonctionnent très bien car on se sent appartenir à un groupe.

Mais plutôt que de montrer à ce que l’on appartient, on aime encore plus montrer ce à quoi on n’appartient pas. Et c’est à ce moment là que l’attention devient tension.  On constate de plus en plus d’indignation sur les réseaux sociaux. Une indignation qui amène à une polarisation. Les oppositions se renforcent. La radicalisation est proche.

On en arrive à du clivage constant. Vous êtes pour ou contre?

Il terminera en se posant lui-même la question « Est-ce conciliable d’avoir du positif et de vouloir exister dans les réseaux sociaux? », « N’avons-nous pas intérêt à trouver d’autres terrains pour créer de la valeur et du contenu ».

Comment retrouver le consommateur perdu ?

Le second conférencier de la soirée était Fred Colantonio (bien connu de chez nous, vous pouvez le retrouver sur le podcast). Sa nouvelle conférence est nommée « Le client perdu ». Mais finalement, il l’avoue, tout le monde est perdu, pas que le client, lui, nous, aussi.

Après quelques images humoristiques (dont en voici une qui vous parlera peut-être), il témoigne de ce monde incertain. Greta, on l’aime ou on la déteste. Le diesel c’est mal, c’est bien, c’est mal? L’électrique?
Qui croire? 
experts
Pour fuir cette réalité, dit-il, on joue. On se divertit. Et d’ailleurs, le champion d’un championnat e-games gagne plus que le champion de Wimbledon. (Découvrez-en plus sur Statista pour toutes vos statistiques).

On nous dit que l’attention est limitée. Les gens ne veulent plus regarder un film de 2h30, c’est beaucoup trop long. Mais ils commencent des séries et s’arrêtent à 3h du matin. Peut-être parce qu’on leur donne à petites doses de 40 min. On fractionne.

 

Comment peut-on recréer du lien?
Il nous apporte quelques éléments de réponses : « Là où il y a plus de technologie, il faudrait remettre plus d’humain ».

En collaborant : tout ce qui a un co-quelque chose sera bien (co-créer, co-worker…).
En personnalisant : quel est le 1er réflexe quand il y a trop de tout? Le repli sur soi.
En facilitant : levez les frictions. Amazon le fait très bien. Essayez plutôt une rapidité de prise en charge, pas spécialement une rapidité de solution (sauf pour un incendie). L’immédiateté dans le suivi de la prise en charge ne vous empêche pas de répondre complètement 2 semaines  plus tard.

Il clôturera par cette petite pensée « A l’heure où nous sommes tous paumés, devenez vos 1ers repères, la meilleure manière de regarder ses clients, c’est de se regarder soi-même ».

Et donc? Que faire pour faire connaitre vos innovations?

Si je récapitule les infos reçues lors de ces interventions, songez à :
– fractionner les informations massives
– penser à d’autres terrains de jeu que les réseaux sociaux, même s’il faut y être
– collaborer
– personnaliser
– vous faire accompagner par des professionnels de la communication et du marketing 🙂 Hungry Minds en fait partie.


Chez InnovaTech, pour faire connaitre vos innovations, nous avons toujours joué la carte de l’information, de l’explication et ce au travers des conférences de presse que nous organisons. Nous aimons le réel, cette rencontre avec la presse lors de laquelle les journalistes peuvent découvrir et discuter pour ensuite eux-mêmes en parler sur les différents médias.

Nous aimons aussi la rencontre, celle que nous organisons annuellement lors du salon des innovations.

Enfin, c’est via la collaboration que de nombreuses entreprises peuvent aller plus loin, ensemble.

Quelques pistes pour aller plus loin sur le sujet? 
– L’art de la persuasion de Robert Cialdini
– Ces idées qui collent de Chip &Dan Heath
– L’obsession du service client de Jonathan Lefèvre
– D.N.V.B.: les surdoués du commerce digital par Viviane Lipskier

Et vous, comment faites-vous connaitre vos innovations et comment intéressez-vous vos clients? Qu’est-ce qui a fonctionné pour vous? N’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage, nous serions ravis de vous interviewer.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

communication presse

Communication presse

Management

Management de l’innovation