inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Crise: 115 vaccins COVID-19 en cours de développement

Date de publication
10 avril 2020
facebook twitter LinkedIn Google Mail Industrie/Santé/Technologie Print
Crise: 115 vaccins COVID-19 en cours de développement

Les recherches de l’équipe R&D du CEPI sur les vaccins, publiées dans Nature Reviews Drug Discovery, ont identifié 115 vaccins en cours de développement.

Qu’est-ce que le CEPI?

La Coalition for Epidemic Preparedness Innovations ( CEPI ) est une fondation qui reçoit des dons d’organisations publiques, privées, philanthropiques et de la société civile pour financer des projets de recherche indépendants afin de développer des vaccins contre les maladies infectieuses émergentes (EID).

Le CEPI se concentre sur les  » maladies prioritaires  » de l’ Organisation mondiale de la santé (OMS), qui comprennent:

  • le coronavirus lié au syndrome respiratoire du Moyen-Orient ( MERS-CoV ),
  • le syndrome respiratoire aigu sévère coronavirus 2 ( SARS-CoV-2 ),
  • le virus Nipah,
  • le virus de la fièvre de Lassa,
  • le virus de la fièvre de la vallée du Rift,
  • le virus du Chikungunya,
  • l’hypothétique pathogène inconnu  » Disease X « .

 

Le CEPI a été créé en 2015 et officiellement lancé en 2017 lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos , en Suisse.

Il a été cofondé et cofinancé par 460 millions de dollars américains par la Fondation Bill et Melinda Gates, le Wellcome Trust et un consortium de nations, à savoir la Norvège, le Japon et l’Allemagne, consortium auquel l’Union européenne (2019) et la Grande-Bretagne (2020) ont ensuite adhéré.

En 2020, le CEPI a été identifié comme un « acteur clé dans la course au développement d’un vaccin » pour la maladie à coronavirus 2019 .

Au 8 avril 2020, 115 vaccins candidats étaient à différents stades de développement.

L’équipe du CEPI a continuellement maintenu une vue d’ensemble du paysage mondial de l’activité de développement du vaccin COVID-19.

Crise: 115 vaccins COVID-19 en cours de développementÀ partir de février 2020, l’équipe a étudié les candidats vaccins COVID-19 en utilisant des sources de données internes et externes, y compris :

  • des programmes de développement de vaccins signalés par le biais de la liste OMS faisant autorité et continuellement mise à jour;
  • les informations provenant des appels à propositions;
  • des communications directes avec les développeurs de vaccins et les partenaires;
  • des bases de données sur les essais cliniques et les bailleurs de fonds,
  • la documentation accessible au public;
  • les médias et les communiqués de presse;
  • le pipeline de candidats vaccins COVID-19 par plateforme technologique

Large éventail de technologies vaccinales en cours de test

Crise: 115 vaccins COVID-19 en cours de développementAu 8 avril 2020, 115 vaccins candidats étaient à différents stades de développement.

78 d’entre eux sont confirmés comme étant actifs et 37 ne sont pas confirmés (l’état de développement ne peut pas être déterminé à partir de sources d’informations publiques ou propriétaires). L’étude a montré qu’un large éventail de plates-formes technologiques sont en cours d’évaluation, y compris des approches traditionnelles et nouvelles.

La plupart des projets actifs sont à des stades exploratoires ou précliniques.

Cependant, 5 candidats sont récemment passés au développement clinique, y compris l’ARNm-1273 (Moderna), Ad5-nCoV (CanSino Biologicals), INO-4800 (Inovio), LV-SMENP-DC et aAPC spécifique à l’agent pathogène (Shenzhen Geno-Immune Medical Institut).

Notamment, Moderna a pu démarrer les tests cliniques de son vaccin à base d’ARNm seulement 63 jours après l’identification de la séquence.

Le document souligne également que les informations publiques sur les antigènes spécifiques du SRAS-CoV-2 utilisés dans le développement de vaccins sont limitées et que la plupart des candidats vaccins pour lesquels des informations sont disponibles visent à induire des anticorps neutralisants contre la protéine de surface virale appelée «Protéine de pointe».

Les développeurs principaux

56 (72%) des 78 candidats vaccins actifs confirmés sont développés par des développeurs privés ou industriels. 22 (28%) des projets sont dirigés par des universités, le secteur public et d’autres organismes sans but lucratif.

Bien qu’un certain nombre de grands développeurs de vaccins multinationaux (tels que Janssen, Sanofi, Pfizer et GlaxoSmithKine) se soient engagés dans le développement de vaccins COVID-19, de nombreux développeurs, parmi les plus prometteurs, ont été identifiés comme petits et / ou inexpérimentés dans la fabrication de vaccins à grande échelle.

14% des candidats vaccins proviennent d’Europe

Parmi les candidats vaccins actifs confirmés, 36 (46%) développeurs se trouvent en Amérique du Nord, 14 (18%) en Chine, 14 (18%) en Asie (hors Chine) et en Australie, et 14 (18%) en Europe.

Les principaux développeurs de candidats vaccins COVID-19 actifs sont répartis dans 19 pays, qui représentent collectivement plus des trois quarts de la population mondiale.

Aucune information publique sur l’activité de développement de vaccins en Afrique ou en Amérique latine n’est disponible. Cependant, il a été noté que la capacité de fabrication de vaccins et les cadres réglementaires existent dans ces régions.

Perspectives

Les auteurs de cet article ont souligné qu’une coordination et une coopération internationales solides entre les concepteurs de vaccins, les régulateurs, les décideurs, les bailleurs de fonds, les organismes de santé publique et les gouvernements seront nécessaires pour garantir que des vaccins sûrs et efficaces puissent être fabriqués en quantités suffisantes et rendus accessibles à l’échelle mondiale.

Ils ont également souligné que le CEPI maintient une approche dynamique de la gestion de son portefeuille de vaccins et s’engage à rendre ses ressources scientifiques habilitantes disponibles à l’échelle mondiale.

Enfin, les auteurs ont exhorté la communauté mondiale des vaccins à mobiliser collectivement le soutien technique et financier nécessaire pour lutter avec succès contre la pandémie de COVID-19 grâce à un programme mondial de vaccination.

Plus tôt cette année, le CEPI a publié une estimation selon laquelle 2 milliards de dollars seraient nécessaires pour développer un vaccin contre le COVID-19.

————————————————————————————————————–

Vous souhaitez rester au courant de nos articles? Abonnez-vous à notre newsletter.
Suivez nos podcasts, nos vidéos.
Besoin d’un soutien dans le développement de vos innovations? Contactez nos conseillers.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse