inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Des salles blanches pour la micro-électronique, le MedTech et le biomédical

Date de publication
2 octobre 2019
facebook twitter LinkedIn Google Mail Industrie/Informatique Print
agnès flémal

WSL Labs propose à la location 5 salles blanches : une solution à la fois très professionnelle et très confortable pour le techno-entrepreneur.

« C’est très pratique : pas besoin d’investir dans du matériel accessoire, ni de se soucier des maintenances ». (Michel Saint-Mard – Taipro).

WSL Labs est un espace de bureaux et d’infrastructure de pointe situé à Liège, dédiées aux entreprises des domaines de la micro-électronique, des microsystèmes et du software engineering. C’est une des implantations de WSL, dont la mission est d’aider les techno-entrepreneurs tout au long de leur projet, depuis le lancement jusqu’à la phase de croissance.

Êtes-vous un techno-entrepreneur pour WSL ? Retrouvez ici les critères de sélection.

Quel est le but de The Labs by WSL ?

  • Offrir aux entreprises et aux techno-entrepreneurs des bureaux à des prix attractifs ;
  • Stimuler les interactions entre les entreprises présentes ;
  • Permettre à WSL et à ces entreprises d’y organiser régulièrement des évènements de rencontre au sein de deux salles permettant d’accueillir de 30 à 40 personnes.

 

sébastien assouad« Nous proposons deux formules d’hébergement, explique Sébastien Assouad (lire ici son portrait), business coach chez WSL et manager de The Labs by WSL :

Un open space au sein duquel entreprises et techno entrepreneurs peuvent occuper une place à des prix intéressants. S’ils le souhaitent, ces entrepreneurs peuvent installer leur siège social à l’adresse du Labs.

Des bureaux disponibles pour deux à six personnes. La formule devient plus intéressante que celle de l’open space dès que vous êtes à plus de trois.

Une seconde implantation du WSL a été créée il y a une grosse année au Val Benoit.

Des salles blanches

En plus de bureaux et d’équipements dédiés, The Labs comprend 5 salles blanches ISO 7 / ISO 14644-3 classe 10.000. Ces salles sont disponibles à la location par module minimum de 33m². Elles permettent de réaliser des tests, du contrôle qualité, voire de la production en petite série dans le domaine de l’électronique ou du MedTech, voire en biomédical.

Qu’est-ce qu’une salle blanche ? Une salle blanche est une pièce ou une série de pièces où la concentration particulaire est maîtrisée afin de minimiser l’introduction, la génération, la rétention de particules à l’intérieur, généralement dans un but spécifique industriel ou de recherche scientifique. Les paramètres tels que la température, l’humidité et la pression relative sont également maintenus à un niveau précis.

Règle : la taille maximum d’une particule contaminante acceptable est 1/10ème de la dimension de la plus petite pièce critique.

Pourquoi des salles blanches ISO 7 ?

Pour répondre aux spécificités du secteur de l’électronique

Sur un circuit intégré, des poussières d’une dimension de quelques micromètres pourraient être comparées à un éléphant dans un magasin de porcelaines… Cette contamination peut ruiner la viabilité des produits fabriqués. Afin de produire des composants sans contamination, il est nécessaire de travailler dans une zone sans contamination.

A l’heure actuelle, trois des cinq salles sont occupées : l’une par Taipro Engineering, deux autres par Safran. Une 4e salle pourrait sous peu être prise en location par une entreprise spécialisée en MedTech.

Michel Saint-Mard (Taipro) : « une belle porte d’entrée pour nos prospects »

microsystèmesDepuis quelques années, dans les locaux de WSL, le partenaire des techno-entrepreneurs, des lignes de packaging et de micro assemblage, généralement dédiées au secteur de la microélectronique, tournent à plein rendement. Ce sont celles de TaiPro Engineering (Tailored microsystems improving your Product) qui y réalise des « petites séries » – entre 22.000 et 25.000 pièces par an – de microsystèmes électroniques comprenant à la fois l’interconnexion et l’encapsulation de composants de tailles microscopiques.

De la simple fabrication ? Pas seulement. « 80% des designers de chips microélectroniques n’arrivent pas à mettre au point leurs technologies tout simplement parce qu’ils ont oublié l’étape de l’assemblage… » explique le pilote de TaiPro, Michel Saint-Mard. « Quand vous devez connecter et encapsuler des puces présentant 2000 fils de soudure de diamètre de 20 à 25 microns (µm), chaque fil étant positionné à 5 µm l’un de l’autre (NDA : le diamètre d’un cheveu est de 60 à 70 µm), croyez-moi, cette étape n’est pas un détail ».

Incubée durant plusieurs années par les équipes d’Agnès Flémal, l’entreprise s’était d’abord installée sur le site voisin de Technifutur où elle louait des salles blanches et du matériel provenant du laboratoire de l’Université de Liège Microsys. Elle a ensuite acheté ses propres machines et s’est installée dans les locaux de TheLabs (WSL).

Lire le portrait de Michel Saint-Mard ici.

Les salles blanches sont une belle carte de visite

Outre les caractéristiques techniques propres aux salles blanches, Michel Saint-Mard y voit un autre atout. « Avant de conclure des contrats, nos clients veulent visiter nos locaux de production. Parce qu’ils veulent s’assurer de la qualité de nos machines de production et de la qualité de l’environnement dans lequel nous réalisons cette production. Les infrastructures du Labs sont une belle carte de visite ».

Sachant qu’en micro-électronique, le marché ne cesse de croître, « nous sommes dans une belle phase de croissance, poursuit Michel Saint-Mard. Et il n’est donc pas exclu qu’on achète des moyens de production supplémentaires et donc qu’on loue une salle blanche de plus ».

Pour Taipro d’ailleurs, l’heure est à l’internationalisation : l’entreprise liégeoise, qui dispose déjà d’un bureau commercial à Grenoble participe à une mission économique au Texas, organisée par l’AWEX, en octobre prochain. Et les équipes de WSL seront également de la partie.

Autre avantage des salles blanches de WSL : « elles sont à la fois très professionnelles – cela donne une belle image de notre entreprise – et très « confortables ». C’est très pratique : pas besoin d’investir dans du matériel accessoire, ni de se soucier des maintenances. Le personnel d’encadrement est très efficace et s’en soucie pour nous».


Vous souhaitez rester au courant de nos articles? Abonnez-vous à notre newsletter.

Besoin d’un soutien dans le développement de vos innovations? Contactez nos conseillers.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse