inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Comment deviner les produits de demain ?

Date de publication
9 septembre 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Évènements/Inspirations/News Print
produits de demain

Toute entreprise se doit de rester en veille et de proposer de nouveaux services, de nouveaux produits, voire des améliorations régulières. Quels seront vos produits de demain ? Est-il possible de les prévoir ? Existe-t-il une façon structurée de « deviner l’avenir des produits » ? InnovaTech vous propose de découvrir cela lors d’une journée de formation ce 20 septembre 2016.

S’informer sur les tendances pour anticiper

Pour Amélie Rombauts (Trendwolves), il est important de s’informer sur les tendances et d’anticiper les changements. Pour ce faire, elle conseille de scruter ce qu’il se passe dans les comportements et attitudes des plus jeunes « Les jeunes ont le talent de voir les choses différemment et de trouver des solutions ou d’initier des changements que les autres ne voient pas. Comme les canaris dans une mine de charbon, les jeunes nous alertent quand quelque chose change. L’étude des tendances à ce niveau crée la possibilité de surfer sur ces vagues de changement avec les consommateurs, au lieu d’y réagir avec du retard, de rater le moment et de ne plus être pertinent à leurs yeux, ce qu’il se passe quand on ne met que le focus sur les analyses du marché actuel. Par exemple: on aperçoit une tendance sur le marché, on se jette dessus pour prendre un morceau de ce marché, mais avant que tout soit bel et bien en route, la tendance est déjà passée. Chez Trendwolves on va s’informer sur les tendances pour 5 à 10 années à venir (tendances consommateurs), moins les tendances de la saison prochaine (tendances marché) ».

Les jeunes ont le talent de voir les choses différemment et de trouver des solutions ou d’initier des changements que les autres ne voient pas

Comment deviner les produits de demain pour sa PME ?

Deviner les produits de demainDepuis la nuit des temps, une question taraude ceux qui veulent construire le futur : peut-on prévoir ce qui fera sens demain ?  Certains y arrivent mieux que la moyenne.  On dit d’eux « qu’ils ont du nez », qu’ils sont visionnaires.

Xavier Lepot (xFive et formateur lors de l’atelier prospective), pense qu’il est possible d’aiguiser ce sens, cette capacité d’anticiper le futur.

Comment ? Tout d’abord en replaçant le produit ou service que l’on veut voir évoluer dans son écosystème, en examinant ce qui a été amélioré au fil du temps, en listant les frustrations et problématiques qui subsistent, en interrogeant les tendances lourdes qui se font jour.  Ensuite, en appliquant des techniques particulières qui permettent de prédire les évolutions les plus prometteuses, celles qui simplifieront la vie des utilisateurs des produits et services examinés.

« Faire de la prospective efficace est accessible à toute entreprise. Pour cela, il suffit d’appliquer une approche structurée qui part de la connaissance interne à l’entreprise, qui intègre les problématiques des différentes parties prenantes avec un focus sur les utilisateurs et clients, et qui utilise des outils simples et pragmatiques prédisant les meilleures évolutions (c’est-à-dire celles les mieux adaptées à leur environnement). C’est ce qui sera expliqué et mis en oeuvre durant l’atelier prospective. »

Quelles sont les tendances à suivre ?

Pour Xavier Lepot, depuis quelques années, quatre tendances transversales lourdes conditionnent l’évolution des marchés et des technologies.

  1. La numérisation.  Tout ce qui peut être digitalisé le sera.  La puissance de calcul toujours croissante, la capacité de stockage toujours plus abondante, la décentralisation de l’information toujours plus importante, combinées à des méthodes de calcul, simulation et réflexion toujours plus efficaces font que le numérique est omniprésent.  Et cela d’autant plus que la facilité à échanger de l’information digitale va également en croissant.
  2. Les changements d’échelle. Les outils sont de plus en plus précis et conduisent à ce qui se maîtrisait en mm il y a quelques années se fait couramment en nanomètre, voire beaucoup moins encore lorsqu’on parle de modifier le génome d’un organisme.
  3. Le rapport au vivant. Dans tous les domaines, on s’efforce de « capturer la richesse du vivant », que ce soit pour  mieux soigner, pour mieux émuler la réalité, le vivant est devenu une source extraordinaire de développement.
  4. La prise de conscience de la finitude des ressources.  Nous nous rendons compte qu’extraire les ressources pour les utiliser puis les jeter après usage hypothèque à terme notre avenir. Et même si ce n’est pas encore systématique, les nouveaux développements sont envisagés dans une logique plus circulaire.

 

En s’appuyant sur ces grands courants, et en y intégrant les ressorts de ce qui motive les sociétés et les personnes, on peut mettre en évidence quelques-uns des points qui pèseront dans les développements des deux années à venir : l’amélioration de la façon de produire et d’assurer des fonctions (industrie 4.0, objets connectés, fabrication additive, robots et drones…), l’amélioration des perspectives offertes par la biotechnologie (synthèse de molécules, diagnostic, médications personnalisée,…), l’amélioration de la façon de proposer des solutions aux utilisateurs (économie collaborative, économie de fonctionnalité,..), l’amélioration du rapport des hommes avec la technologie (réalité augmentée, intelligence artificielle,..), l’amélioration du rapport des hommes avec leur environnement (agriculture raisonnée, recyclage de nouvelles matières, économie circulaire,…), l’amélioration des rapports des hommes entre eux (management collaboratif, innovation collective,…).

 

Possibilité d’intervention de l’IFP

IFP

Jusque 120 euros par jour et par personne pour les travailleurs issus des CP 218 et 220 dans l’industrie alimentaire.

Plus d’informations auprès de l’IFP.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Management

Management de l’innovation

Génération d'idées

Créativité