inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

L’ état de l’art : un outil pratique pour affiner une proposition de valeur

Date de publication
19 avril 2017
facebook twitter LinkedIn Google Mail Propriété intellectuelle/Stratégie Print
état de l'art

Un état de l’art consiste à rassembler un maximum d’informations sur une technologie ou un sujet. Il permet de valider, ou non, le caractère innovant d’une idée .

InnovaTech : des femmes, des hommes et des outils au service de vos projets d’innovation technologique et de votre stratégie d’innovation. Objectifs : innover mieux, plus vite, en réduisant les risques d’échecs, pour vous permettre de créer des produits, services ou procédés qui seront de vrais succès commerciaux.

Entretien avec Daniel Read qui nous présente le concept d’état de l’art.

Nous aidons le chef d’entreprise ou le responsable projet à relever la tête du guidon et à prendre un peu de recul sur son entreprise et sur son projet

Ingénieur des Mines, Daniel Read est actif au sein du réseau d’intermédiation technologique depuis un peu plus de 14 ans, d’abord dans le domaine pointu de la propriété intellectuelle, puis dans celui plus généraliste de l’innovation technologique. A ce titre, il a donc rencontré des dizaines d’entreprises confrontées à la même problématique: transformer une idée en succès commercial.

Aider les entrepreneurs à améliorer leurs pratiques d’innovation

état de l'art« Le conseiller d’InnovaTech est avant tout un technicien généraliste qui pourra avoir une vision globale sur l’entreprise et le projet en développement. Dire cela peut paraître bateau, mais notre expérience nous a parfois mis au-devant d’entreprises dont les responsables étaient tellement proches du guidon qu’ils ne voyaient plus l’environnement extérieur, ni les ornières jonchant les bords de la route.

Concrètement, nous aidons le chef d’entreprise ou le responsable projet à relever la tête et à prendre un peu de recul sur son projet d’innovation.

Nous ne prétendons pas connaître mieux qu’eux leur métier, nous souhaitons juste les aider à concrétiser leurs projets et à travers cela, les aider à améliorer leurs pratiques d’innovation ».

En quoi consiste un état de l’art ?

« Le principe est de rassembler un maximum d’informations sur un sujet précis puis de les comparer sur base de critères spécifiques au projet:

  • des fonctionnalités,
  • un choix technique,
  • un prix de vente,
  • un marché cible.

 

De cette manière vous pourrez vérifier, voire identifier, le caractère innovant du projet.

La recherche d’informations peut être généraliste, par exemple en interrogeant Google, et dans ce cas vous identifierez très souvent « ce que l’on trouve sur le marché ».

Elle peut également se focaliser sur la littérature scientifique ou la littérature brevet, donnant alors accès à de l’information très technologique, protégée ou non, exploitée commercialement ou non. Ces deux types de recherches sont complémentaires ».

Comment réalise-t-on un état de l’art ?

état de l'artNous allons d’abord identifier quelques sources d’informations pertinentes. Il n’est pas nécessaire de les multiplier à outrance sous peine de passer un temps considérable sur ces recherches.

L’identification des mots-clés sera la prochaine étape. Ils seront de préférence en français, anglais, allemand, ou autres selon le sujet recherché. Plusieurs itérations (et la lecture de nombreux documents) sont souvent nécessaires pour les identifier (attention au jargon).

Ensuite la recherche proprement dite peut débuter. Elle sera réalisée sur base des mots-clés et de la syntaxe d’interrogations propres à chaque base de données. Au cours de cette recherche, il sera important d’avoir les trois questions suivantes à l’esprit :

  • la solution identifiée répond-elle au même besoin ?
  • la solution identifiée a-t-elle des avantages/inconvénients par rapport à mon projet ?
  • la solution identifiée est-elle protégée ?

Objectif: évaluer votre liberté d’action autour de votre projet

En fonction des réponses aux questions, les contours de votre projet vont se clarifier:

  1. La réponse à la 1re question permettra de sélectionner les documents de la manière la plus pertinente possible.
  2. La réponse à la 2e question permettra de positionner le projet par rapport à l’existant.
  3. La réponse à la 3e question permettra d’évaluer la liberté d’action du projet.

Un dernier conseil?

« En matière d’état de l’art il ne faut jamais faire la politique de l’autruche. Si un document est jugé pertinent, donc potentiellement gênant pour le projet, il y a tout à gagner à en tenir compte au plus tôt ».

Envie d’aller plus loin? N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe d’InnovaTech ainsi qu’avec notre partenaire Picarré.

Sont éligibles à nos services (financièrement pris en charge dans leur totalité par la Wallonie et le Fonds social européen) toutes les PME installées en Wallonie, quels que soient leurs secteurs d’activités. Une condition cependant : qu’elles développent un projet d’innovation technologique, qu’elles aient envie d’innover ou d’innover de manière plus efficace, et qu’elles veuillent faire de l’innovation technologique un levier de développement de leur entreprise.
L’idéal est de venir le plus tôt possible, au moment où l’entreprise commence à réfléchir à son projet, quand les questionnements sont nombreux, et que la pertinence des réponses apportées est primordiale. Cela est particulièrement vrai pour la réalisation d’un état de l’art qui permet de valider l’orientation du projet.
l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Diagnostic et plan d'actions

Diagnostic et plan d’actions

propriété intellectuelle

Propriété intellectuelle