inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Frédéric Musin dope les capteurs avec la fibre optique

Date de publication
23 novembre 2018
facebook twitter LinkedIn Google Mail Environnement/Industrie/Informatique/Portraits Print
Frédéric Musin

Il a créé Emphase, une start-up spécialisée dans l’optimisation des ressources techniques et financières des bâtiments, des infrastructures et des process.

L’innovation, c’est 3 couples de caractéristiques qui peuvent paraître antagonistes: multidisciplinarité et expertise, liberté sous contraintes, protection de la propriété intellectuelle et partage

Sorti ingénieur civil électricien de la Faculté Polytechnique de Mons en 1997, il s’est ensuite orienté vers les Sciences de la Vie et de la Terre avec un Master complémentaire en environnement et en aménagement du territoire à l’ULB.

« Cette formation initiale, explique Frédéric Musin, m’a permis d’intégrer le marché des audits énergétiques et des études d’incidences sur l’environnement. D’abord en tant qu’indépendant et ensuite en société avec la constitution d’ EMPHASE en 2003« .

La société a, dans un premier temps, concentré ses activités sur les audits énergétiques et environnementaux. A partir de 2010, elle s’est orientée vers des missions à plus grande valeur ajoutée pour devenir une société de conception en énergétique et d’automatisation.

TPHASE: une solution innovante et brevetée

Frédéric Musin« En 2011, poursuit Frédéric Musin, un nouveau défi s’est présenté avec la possibilité de réaliser un doctorat au sein de l’UMONS dans le domaine des capteurs thermiques à fibre optique. Probablement ma meilleure décision professionnelle« .

Les compétences acquises précédemment, notamment dans le traitement de l’image, ont permis à Frédéric Musin et à son équipe d’aboutir en 2016 à une solution innovante et brevetée permettant de mesurer les variations de température subies par une fibre optique. Il s’agit de la solution TPHASE à découvrir ici.

L’industrialisation du produit a ensuite nécessité 18 mois de travail acharné tant du point de vue de la conformité du produit que de sa fiabilité ou de son packaging. « Il s’agit sans aucun doute du problème technique et technologique le plus complexe qu’il m’ait été donné d’aborder » poursuit Frédéric Musin.

Comment faites-vous pour conserver un état d’esprit innovant?

Selon mon expérience, l’innovation prend ses racines dans différents paysages. Ils pourraient être décrits par trois couples de caractéristiques qui pourraient paraître antagonistes: multidisciplinarité et expertise, la liberté sous contraintes, la protection de la propriété intellectuelle et le partage.

Multidisciplinarité et expertise. A l’intersection de l’environnement, de l’électronique, de la physique, de la chimie et de nombreuses autres disciplines, on trouvera notre domaine des capteurs qui sont  une application idéale pour l’innovation. La multidisciplinarité est un moteur de l’innovation mais n’est pas auto-suffisante. Une expertise dans chaque domaine est fortement recommandée pour répondre à la pertinence et l’efficacité de la recherche. On la trouvera dans la collaboration avec des centres de compétences de renom.

Liberté sous contraintes. La liberté de travail et la diversité de contextes sont de puissants moteurs de l’innovation. Cette liberté doit toutefois être soumise à des contraintes financières et de simplicité des solutions afin de rester pragmatique. Ce mélange équilibré de liberté et de contraintes est très profitable à la validation opérationnelle rapide des nouvelles idées.

Propriété intellectuelle et partage. La validation par les pairs et un environnement multi-utilisateurs sont obligatoires afin de valider scientifiquement une solution et assurer une réelle innovation. Néanmoins, cette ouverture peut entrer en conflit avec le souci de protection de la propriété intellectuelle. Un soin particulier doit être apporté au timing et à la portée des publications.

Comment a évolué votre métier?

Avec un peu de recul, je dirais que je suis passé de gestionnaire de projets à gestionnaire d’entreprise et d’équipe, en passant par la casquette du chercheur sans oublier celle de l’enseignant. Je consacre une partie importante de mon temps à transmettre à de jeunes étudiants le goût d’innover et de créer. Du moins je l’espère. Il faudrait leur poser la question…

La pédagogie exploitée est principalement celle du projet et ne diffère pas réellement de ma manière de gérer les équipes d’ EMPHASE. L’ensemble me paraît assez cohérent.

Votre phrase préférée?

« Turn and face the strange » (Changes de David Bowie). Que je traduirais par : « ne pas avoir peur de l’inconnu et le considérer plutôt comme une opportunité que comme un risque ».

Pour ne rater aucune opportunité, inscrivez-vous à notre lettre d’information hebdomadaire : vous y trouverez l’agenda des évènements technologiques, des opportunités de financements, des portraits d’entrepreneurs, des news ou encore des innovations wallonnes.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse