inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Innovation frugale en entreprise : 5 clés pour réussir

Date de publication
4 mai 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Eco-conception/Inspirations Print
innovation frugale en entreprise

Faire mieux avec moins est l’objectif de beaucoup d’entreprises. Voici 5 clés pour instaurer l’innovation frugale en entreprise.

 

L’innovation frugale s’appuie sur une concrétisation rapide des produits, une coopération tant interne qu’inter-entreprises et la création de solutions durables. Elle requiert donc de façonner le comportement client pour le rendre éco-responsable et de l’inclure dans une démarche de co-création de valeur.

1. Échouer tôt, vite et souvent

Le mot d’ordre est d’échouer tôt, vite et souvent. Un processus qui permet d’arriver rapidement sur le marché avec un produit qui continue d’évoluer mais qui, en l’état, doit déjà plaire aux utilisateurs parce qu’il répond à un problème. Même imparfait, il rapporte déjà de l’argent à ses concepteurs qui pourront ainsi poursuivre la co-création. Collaborer activement avec des clients dès la phase amont du processus d’innovation augmente les chances d’aboutir à des produits qu’ils affectionnent, et de les fidéliser, tout en réduisant la durée des cycles de développement et le gaspillage.

Les outils de prototypage rapide (dont les imprimantes 3D), le crowdsourcing, les réseaux sociaux, la méthode agile, tous ces « nouveaux outils » permettent d’accélérer cette collaboration et d’affiner la proposition faite au client avant même d’avoir concrétisé le produit.

2. Coopérer en interne et en externe

Coopérer en interne et en externe permet d’optimaliser les ressources de l’entreprise. Comprendre ce que font les collègues est un mot d’ordre nécessaire à la coopération interne, laquelle permet d’utiliser moins de ressources. En externe, il est nécessaire de coopérer avec les autres entreprises et donc qu’elles soient interconnectées.

3. Créer des solutions durables

Les tenants de l’innovation frugale vous invitent à adopter des pratiques issues de l’économie circulaire, comme l’éco-conception et l’upcycling, pour développer des produits zéro déchet.

Le développement durable n’est plus une option et doit devenir un outil de croissance.

On peut remplacer les ressources rares par de nouvelles ressources abondantes par exemple. A l’instar d’Apple et General Electric qui ont identifié les éléments du tableau périodique des éléments qui posaient les plus gros problèmes d’approvisionnement, de coût et de réglementation et qui ont mis au point des solutions de substitution.

4. Façonner le comportement client

Façonner le comportement client, le pousser à devenir éco-responsable est inévitable dans une démarche d’innovation frugale. Et c’est un défi important car les consommateurs sont souvent plus gaspilleurs que leurs fournisseurs. Mais être frugal ne se décrète pas, les clients doivent penser sincèrement que le moins sera le mieux.

5. Co-créer de la valeur avec les « consom’acteurs »

Les consom’acteurs sont des clients motivés et investis qui s’impliquent dans la création de produits et de services. Utiliser l’ingéniosité collective et les talents des communautés de consommateurs pour créer des produits ainsi que des services, et les partager (principe d’économie collaborative) fait partie de la démarche d’innovation frugale.

Ils identifient le produit ou le service à créer, participent à sa création et à sa promotion. 92% des consommateurs font davantage confiance aux suggestions et aux recommandations de leurs amis et de leur famille qu’aux publicités.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Eco-conception

Éco-conception

Management

Management de l’innovation