inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Laurent Riche : Ambassadeur Made Different Digital Wallonia

Date de publication
1 juin 2018
facebook twitter LinkedIn Google Mail Construction/Portraits Print
Laurent Riche

Dans la famille Riche, l’innovation et l’amélioration continue des procédés dans le secteur du bois sont présentes à chaque génération.

Made Different Digital Wallonia a identifié 7 entreprises manufacturières « Ambassadeurs Made Different Digital Wallonia ». L’objectif ? Encourager et favoriser les initiatives innovantes et les précurseurs sur une ou plusieurs des 7 transformations qui font d’eux des Industries du Futur.

Ces 7 Ambassadeurs sont des entreprises qui ont atteint un niveau de maturité élevé sur une des 7 transformations du programme Made Different et qui souhaitent insuffler un mouvement d’impulsion vis-à-vis d’autres PME wallonnes encore en retrait des technologies récentes.

Au travers de ces ambassadeurs, l’objectif est, notamment, de rassurer les PME wallonnes et d’encourager à rompre avec l’a priori que l’industrialisation ne concerne que les grandes entreprises délocalisées. La transformation digitale est à la portée de tous.

Derrière ces entreprises du futur, il y a des hommes et des femmes qui pilotent cette transformation. Laurent Riche (à droite sur la photo, avec sa soeur, Céline et son frère, Bruno), administrateur délégué de Stabilame, nominé pour la transformation « Smart production », est de ceux-là.

Le goût du travail et de l’amélioration continue

Laurent RicheDans la famille Riche, il y a les enfants, Laurent, Bruno et Céline, leurs parents, Michel Riche et Josiane Bertrand et les parents de Michel. Ces enfants et petit-enfants d’agriculteurs travaillent aujourd’hui tous le bois.

Nous sommes en 1970. Avec son épouse, il crée la SPRL Menuiserie Riche. La fortune sourit aux audacieux : il emménage bien vite dans une autre ferme, toujours à Mariembourg, où les hangars, plus vastes, pourront accueillir des machines plus modernes et complexes.

Michel Riche est un précurseur : curieux, inventif, il est sans cesse à la recherche de solutions pour améliorer l’efficacité de l’entreprise tout en restant très respectueux de l’environnement. Toutes les solutions qu’il porte sont frappées au coin du bon sens. Ce bon sens agricole où on sait qu’un sou est un sou.

Il aura le culot d’aller chercher en Allemagne des technologies très innovantes qui surprennent le secteur. En 1973, il fait l’acquisition d’un système d’assemblage à micro dentures pour fabriquer ses cadres de châssis. Une technologie jamais égalée, en termes de stabilité et de rapidité de mise en œuvre.

Dix ans plus tard, ce menuisier surdoué est le premier producteur de châssis à utiliser le lamellé-collé de façon standard. Et, à partir de 1990, la Menuiserie Riche met au point la fabrication de châssis bois-aluminium, puis installe une ligne automatisée de pistolage électrostatique permettant des finitions acryliques à l’eau, respectueuses de l’environnement.

En 1998, c’est le parc machine qui est entièrement renouvelé avec l’apparition des premières machines CNC dans la production de châssis (optimisation, moulurière, abouteuse, entailleuses automatiques). En 2000, un investissement informatique de pointe intègre le code-barre pour assurer la traçabilité de toute la production.

Place à la seconde génération : Menuiserie Riche, Stabilame et Enercobois

Laurent RicheParallèlement, les enfants du couple font leur entrée dans la menuiserie. D’abord, en 1989, c’est Bruno, l’aîné, qui fait son entrée. Il reprendra les commandes de la Menuiserie Riche. En 1993, c’est au tour de Laurent qui, lui, reprendra Stabilame. Enfin, en 2000, c’est leur sœur, Céline, qui, après des études en Flandre, rejoint l’équipe financière de l’entreprise familiale. Avec son mari, Miguel Libion, elle est aujourd’hui à la tête de la troisième entreprise du groupe, Enercobois.

 

Créée en 1989, Stabilame :

• emploie 73 collaborateurs (160 pour le groupe),
• présente un chiffre d’affaires en croissance constante (11,8 millions d’euros en 2016),
• est installée sur deux sites (18.000 m² sur 2ha + 8.800 m² sur 5ha), à Mariembourg,
• réalise plus ou moins 200 bâtiments par an avec un volume de bois utilisé annuellement de 13.000 m³ pour le groupe.

Stabilame s’est spécialisée dans la fabrication bois via 5 systèmes constructifs : poteaux-poutres, madriers massifs empilés, ossature, CLT cloués (MHM – Maisons en murs massifs), CLT Collé, et entaillage. L’entreprise réalise des poutres et profilés en lamellé-collé, des charpentes traditionnelles à l’ancienne, fabrique des maisons et des immeubles en bois massifs de haute qualité.

Du sur mesure dans la construction bois

Laurent RicheDans son usine, Stabilame développe l’ensemble de la chaîne de production, du séchage du bois à son optimisation, de l’aboutage au lamellé-collé, de l’entaillage au traitement. Grâce à ce savoir-faire, l’entreprise produit des pièces en bois d’une qualité exemplaire.

Grâce à son bureau d’étude et à une numérisation intelligente de la production, Stabilame va également très loin dans la personnalisation. Grâce à une technologie 3D intégrée du dessin de production vers les centres d’entaillage (BIM), tous les détails concernant la maison sont étudiés en amont avec une extrême minutie (détails de connexion, assemblages, positionnement des fenêtres, techniques spéciales, …).

Cette étude préalable permet ensuite de réaliser en atelier de nombreuses étapes de préfabrication, dans des conditions de travail optimales. En plus de garantir une meilleure qualité d’exécution, cette préfabrication réduit de façon importante le temps d’assemblage sur chantier.

Stabilame, c’est le bébé de Michel et de Laurent Riche

Ce dernier a suivi des études de menuisier-charpentier à l’École Technique professionnelle de Rance (Chimay-Beaumont) : un cursus de 6 années achevé en 1992. Après son service militaire – dernière levée – il a suivi des cours du soir « très basiques » en informatique. En autodidacte, il a appris les programmes Office et Autocad, avant de passer à Cadwork.

Et puis, chez Stabilame, on se forme en participant à l’installation des nouvelles machines. Chaque opérateur va participer au montage et à la mise au point du nouvel engin : il comprendra mieux son fonctionnement. Ce fut vrai pour Michel, ce l’est encore pour Laurent et pour tous les opérateurs.

Le CLT : des immeubles bois jusqu’à 8 étages !

Laurent RicheBon sang ne saurait mentir. En 2008, père et fils, qui font de Stabilame une PME axée sur la conception, la fabrication et le montage de maisons en bois massif haut de gamme sur mesure, vont y intégrer le CLT.

Les panneaux de bois lamellé-croisé (cross-laminated timber, CLT), communément appelés « panneaux massifs », ont vu le jour en Autriche et en Allemagne au début des années 1990. En Europe, ce produit est largement utilisé dans la construction résidentielle et la construction non-résidentielle de bâtiments multi-étagés de plus de 4 étages. L’immeuble Stathaus de Londres, par exemple, aussi appelé la Timber Tower, est à ce jour le plus haut bâtiment construit avec ce type de produit (9 étages : 8 étages en bois sur une plate-forme de béton).

Le panneau de bois lamellé-croisé est reconnu pour ses grandes performances thermiques et acoustiques, son excellent comportement en situation d’incendie et ses fortes résistances structurales.

« Ces 5 dernières années, on a investi 15 millions d’euros dans de nouveaux équipements ». C’est que, dans la famille Riche, on ne fait jamais les choses à moitié. Une fois le choix stratégique opéré, l’entreprise se donne les moyens de réussir. Ce fut le cas pour l’option CLT collé.

Laurent Riche« Un hall de production entier, installé dans la nouvelle usine de 6000 mètres carrés, est dédié à cet investissement comprenant tant le clouage des murs que le portique de découpe. Ce principe constructif, qui s’adapte aussi bien aux charpentiers qu’aux constructeurs traditionnels, présente aussi un bilan carbone global exceptionnel. Le cycle de provenance / transformation bois / construction est en effet géographiquement très réduit ».

« Depuis l’achat des machines CLT collé et cloué, on a diminué drastiquement le bois d’exportation – même si on doit continuer à l’utiliser, notamment pour les systèmes constructifs poteaux-poutres et madriers – et on fait usage du bois local. Depuis 10 ans, on revient à du bois indigène, comme c’était le cas il y a 60 ans. Et le châssis bois/alu nous a permis de réintroduire l’épicéa wallon. L’épicéa est un bois très tendre dont le lambda est de 0.11 contre 0.13 pour les autres résineux. Exemple de chantiers : on rénove des clochers de cathédrale (en Chêne). Le chêne belge, en particulier celui du plateau de Chimay, est considéré comme le meilleur au monde ».

Créée en 2006, la « petite dernière » du groupe familial, Enercobois, revalorise les déchets bois de la Menuiserie Riche et de Stabilame en combustibles bois (briquettes, …). La boucle est bouclée.

Envie d’en faire autant dans votre entreprise?

Êtes-vous prêts? InnovaTech vous aidera à le savoir en vous proposant un audit 4.0. Inspiré de Made Different – et co-construit avec InnovaTech, un centre de recherche, les « best practices » d’un cabinet conseil et l’Agence du Numérique – cet audit est réalisé par un conseiller d’InnovaTech. Il se déplace chez vous, visite votre entreprise (1h), mène l’audit avec vous (2h) et, bien sûr, il s’agit d’un service qui ne vous est pas facturé.

« A l’issue de cet audit, explique ce conseiller, l’entrepreneur aura une idée plus claire des enjeux de l’industrie 4.0 et de la façon dont elle pourrait être implémentée chez lui ».

L’idée, évidemment, c’est de:

  • vous intriguer;
  • vous inspirer;
  • vous informer.

Le diagnostic 4.0 est la première pierre de la transformation 4.0 de votre entreprise. Pour vous aider, la Wallonie propose des aides publiques dédiées. Contactez-nous pour toute information complémentaire ou pour prendre rendez-vous.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse