inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Pellets : à mi-chemin entre l’achat groupé et le comparateur de prix

Date de publication
16 novembre 2018
facebook twitter LinkedIn Google Mail Informatique/Objets du quotidien Print
Une plateforme d’achat de pellets au meilleur prix

Groupasol – déjà 80.000 clients en Belgique et en France pour le mazout – lance sa nouvelle plateforme dédiée à cette source d’énergie « verte ».

« Il faut travailler pour vivre, non vivre pour travailler »

Selon le PanoraBois 2017 réalisé par l’Office Économique Wallon du Bois, environ un quart des Wallons utilisent le bois comme source d’énergie dans leur logement. Dans le détail, les habitants du sud du pays consomment annuellement 353.700 tonnes de bûches et 134.000 tonnes de pellets.

PelletsPour répondre à la demande, la PME Liégeoise Groupasol, spécialisée dans les achats groupés de mazout, vient de lancer un site d’e-commerce permettant de comparer les prix du granulé de bois en fonction de sa région et des caractéristiques du produit, puis de le commander en ligne au meilleur prix du marché et de se le faire livrer gratuitement.

Florent Bernard, son manager, revendique déjà un millier de clients « pellet ». Et envisage encore de se diversifier avec des achats groupés de bûches de bois sec et demi-sec dès la rentrée.

Une PME de 4 personnes

Après un bac en comptabilité à Helmo et une passerelle en sciences de gestion (HEC), achevée en 2014, Florent Bernard a été embauché chez Groupasol. Responsable des projets de développement de l’entreprise, il est devenu manager de cette entreprise de 4 personnes en janvier 2017.

PelletsGroupasol est une SPRL liégeoise créée par trois amis en 2011 – d’abord sous statut d’asbl – dans le secteur des achats groupés de mazout. « Notre but, explique Florent Bernard, est de rassembler un maximum de consommateurs pour pouvoir ensuite négocier des prix à la baisse auprès de différents fournisseurs de mazout que nous mettons en compétition ».

Groupasol a rapidement conclu un partenariat avec Test-Achat. La communication de l’association de défense des consommateurs n’a pas tardé à produire ses effets : de très nombreuses entreprises ont choisi de faire profiter leurs employés des « bons plans » de Groupasol (Carrefour, Proximus, Sudpresse, la Ligue des familles, Proximus, Axa…).

Comment a évolué votre métier ?

PelletsIl y a trois ans, l’entreprise a conclu un partenariat similaire avec les français d’UFC Que choisir. Avec autant de succès (déjà 30.000 clients français contre 50.000 clients belges) et une idée en plus. Et si on ajoutait au mazout un autre carburant plus « vert » : le pellet ?

« UFC avait déjà eu des demandes pour des achats groupés de pellets, explique Florent Bernard. On a fait une étude de marché et rien de similaire n’existait. Il est vrai que la spécificité du pellet – il en existe de différentes sortes, présentant différentes caractéristiques – ne rend pas la chose facile ».

Même si les dimensions et caractéristiques des granulés de bois sont standardisées et doivent répondre à des normes européennes (EN 14961-1 et EN 14961-2), les pellets peuvent présenter des longueurs variant entre 3,15 et 40 mm ainsi que des diamètres allant de 5 à 9 mm.

Et puis, il existe aussi des granulés formés à partir de sous-produits de l’agriculture, les « agro-pellets». À la différence des pellets de bois, ils ne peuvent être utilisés que dans des appareils poly-combustibles fournissant les conditions de combustion nécessaires et permettant de résister aux émissions acides.

Enfin, le prix du pellet peut varier en fonction de plusieurs éléments :

1. la qualité et la composition du produit ;
2. la provenance des granulés ;
3. le type de conditionnement ;
4. la quantité achetée ;
5. les frais de transport ;
6. la période d’achat des pellets (été ou hiver).

Difficile donc, comme pour le mazout, de réunir énormément d’acheteurs sur une gamme étroite de produits.

PelletsGroupasol propose donc une autre solution : un site e-commerce baptisé pelletstock.be permettant de comparer les prix du pellet dans sa région, en fonction des caractéristiques du produit et des codes postaux. Sans atteindre la masse des clients « mazout », les clients « pellets » peuvent donc obtenir un meilleur tarif chez nous qu’en direct auprès des fournisseurs locaux. Si on amène plus de clients chez un fournisseur, c’est clair qu’on a un plus grand pouvoir de négociation. Déjà avec nos achats groupés de mazout, on a fait grandir pas mal de fournisseurs, faisant augmenter leur chiffre d’affaires de 50% dans certains cas».

Gérer une plateforme permettant de comparer les prix du pellet est relativement simple. Car, au contraire du prix du mazout de chauffage, celui des granulés de bois est stable. Il est, en effet, indépendant du marché mondial et des Bourses.

L’APERe, l’Association pour la Promotion des Énergies Renouvelables, tient régulièrement à jour un tableau indiquant l’évolution des prix de l’énergie. Reprenant ceux pratiqués ces cinq dernières années, il permet de constater que le coût des pellets a très peu fluctué. Et reste en deçà du gaz naturel et du gasoil de chauffage. La veille « prix » est donc relativement simple à gérer.

Début mai, cette solution a obtenu le 2e prix du concours e-start&go organisé par Sudpresse.

Votre dernier défi technique ?

On a complètement repensé notre site d’achat groupé, en le rendant plus « responsive » pour les visiteurs naviguant sur mobile, en automatisant certaines tâches, en prévoyant des espaces dédiés aux fournisseurs et même aux clients. Et on a créé notre nouveau site pellets et sa base admin.

Votre meilleure décision professionnelle ?

Mes derniers engagements. Le responsable marketing, le responsable pellet. Ils apportent plein d’idées nouvelles, des nouveaux projets, des services annexes. En réalité, chacun dans l’équipe peut venir avec des idées et on en discute ensemble. L’une de mes tâches, c’est de trouver l’innovation qui va booster le business. On réfléchit à des partenariats, des associations pour offrir de nouveaux services à nos clients. Et on étudie de nouveaux marchés étrangers.

Et la pire ?

Je n’ai jamais eu aucun regret dans la vie. En cas de soucis, il faut juste rebondir, apprendre de ses erreurs. De toute façon, je suis plutôt d’un naturel optimiste.

Votre phrase préférée ?

« Il faut travailler pour vivre, non vivre pour travailler » (Le Bûcher des Illusions, Impertinences (2004) de Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes).

Pour ne rater aucune opportunité, inscrivez-vous à notre lettre d’information hebdomadaire : vous y trouverez l’agenda des évènements technologiques, des opportunités de financements, des portraits d’entrepreneurs, des news ou encore des innovations wallonnes.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse