inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Norman Deschauwer : méthodes agiles, réalité virtuelle et drones

Date de publication
14 octobre 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Informatique/Portraits Print
réalité virtuelle

Ce génial touche-à-tout, spécialisé dans la formation aux méthodes agiles, conçoit aussi des produits en réalité virtuelle et… fabrique des drones. Découvrez son portrait.


Créée en 2014, la société Pyxis propose 3 services : des conseils (consultation, coaching et gestion de projet), Campus (formation en agilité) et Studio (réalité virtuelle). Studio, c’est une équipe d’architectes, de concepteurs et de développeurs web dédiée aux développements de projets orientés réalité virtuelle. La start-up carolo, installée boulevard Général Michel, dans les locaux d’Héraclès, a ainsi développé une solution de réalité virtuelle pour le compte de MSF (Médecins sans frontières). Plus fun, Pyxis Studio a également développé FOOT VR, une expérience virtuelle qui vous permet de vous immerger dans un stade de foot, au poste de gardien.

 

Norman Deschauwer, l’entrepreneur ingénieux, ne s’arrête pas là : il est également passionné par les drones. C’est dans ce cadre qu’il organise régulièrement des ateliers pour apprendre à construire, configurer et piloter son drone via le Fablab de Charleroi. Fablab qu’il a créé en 2015 avec le soutien de pouvoirs locaux et qui se situe au gazomètre de Gilly.

Le parcours de Norman Deschauwer

réalité virtuelleGradué en informatique de gestion, en cours du jour, de la Haute École de Namur-Liège-Luxembourg (anciennement IESN), Norman a suivi une première année Master en gestion aux FUCAM (UCL – Mons) avant de suivre une formation de six mois en développement WEB chez Technofutur TIC.

 

Assez logiquement, on le retrouve durant 5 ans comme développeur web pour une entreprise de Wavre. Les 5 années suivantes, il les a passées chez Thales Information System (Belgique). D’abord comme Business Analyst puis comme Chef de projet.
En 2009, il crée une ASBL qui promeut les méthodes agiles.

Comment a évolué votre métier ?

« Le cœur métier de Pyxis, à l’origine, c’est la formation en agilité et la consultance en gestion de projet. Mais la start-up carolo s’est aujourd’hui faite un nom dans le développement de solutions de réalité virtuelle. Grâce à Pyxis, par exemple, MSF peut désormais matérialiser un projet de camp médical adapté au terrain. Un outil particulièrement utile pour la formation des nouveaux médecins ».
Il est aujourd’hui possible de créer un espace virtuel en 3 dimensions montrant par exemple les particularités d’un camp choléra, d’une structure d’isolement contre l’Ebola ou les aménagements d’un hôpital. Le personnel MSF est ainsi mieux préparé à une réalité qu’il ne connaît pas encore. Ce qui lui permettra, une fois sur place, d’être opérationnel encore plus rapidement ».

FOOT VR : glissez-vous dans les gants de Thibaut Courtois

Plus fun encore. Enfilez les lunettes Oculus : bienvenue dans les buts de Thibaut Courtois.  Avec FOOT VR, on est dans la réalité virtuelle : des capteurs reconnaissent vos mains et les dessinent sur l’écran, avant de leur faire enfiler les gants du portier de Chelsea.
Pas besoin de manettes : votre corps suffit pour se déplacer le long de la ligne de but. Serrez les poings, écartez les mains : le tireur apparait et arme son tir. Il ne vous reste plus qu’à arrêter le plus possible de ballons. Et le niveau de difficulté ne cesse de grimper. Au milieu des cris de vos supporters, le tableau d’affichage indique votre score ! L’expérience est assez bluffante. Un écran affiche aussi des marques de sponsors (idéal pour vendre la solution à certaines sociétés).

Quelle a été votre meilleure décision professionnelle ?

« De m’être greffé au mode de fonctionnement de Pyxis. Pyxis, c’est un réseau autogéré d’entreprises autogérées. Ce n’est pas une pyramide avec un gourou qui décide. C’est un réseau de personnes intelligentes qui peuvent tour à tour influencer le réseau et l’entité dont elle dépend ».

Et a contrario, la décision que vous regrettez ?

« Chez Thalès, d’avoir accepté de reprendre le rôle de Chef de projet. Je l’ai vécu comme quelque chose d’extrêmement directif. Et cela ne me plaisait pas du tout ».

Comment favorisez-vous l’innovation ?

« Chez Pyxis, on se réserve au minimum le vendredi – mais cela peut tenir sur deux jours – pour faire ce que l’on veut. On peut expérimenter, jouer à un jeu de plateau ou un jeu vidéo. J’y ai apporté ma guitare. On n’a pas grand-chose à en attendre… sinon de s’exprimer, de communiquer.
L’équipe n’est pas forcément toujours au bureau : on travaille de chez soi ou depuis les locaux d’un client. C’est une façon de se retrouver, de se synchroniser ».

Quel est le dernier problème technique que vous avez rencontré ?

« On a eu besoin d’un petit moment pour nous rendre compte qu’une borne infrarouge manquait à nos casques de réalité virtuelle. Elle était en panne et on enregistrait des pertes de mouvement. Comme cela marche à l’infrarouge, il n’y a évidemment pas de lumière pour nous dire si cela fonctionne ou pas.
Finalement, on a remarqué qu’un Led était défaillant. Or, c’est une pièce super importante qui monitore l’axe horizontal, l’horizontalité des déplacements de l’utilisateur. On a travaillé comme des fous sur ce problème. Or, c’était un problème matériel et on n’avait aucun moyen de le découvrir. C’est au feeling qu’on l’a déduit : on était sûr de notre code ».

Votre phrase/citation préférée ?

« Il y a deux sortes de gens dans le monde: ceux qui divisent le monde en deux sortes de gens et ceux qui ne le font pas » (Robert Benchley)
l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Management

Management de l’innovation

Technologie

Technologie