inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Schmitz Digital Printing : « on est prêt à devenir une usine du futur »

Date de publication
20 juin 2019
facebook twitter LinkedIn Google Mail Industrie/Informatique Print
Schmitz Digital Printing

Précurseur dans le monde de l’imprimerie, Bruno Schmitz « habille » tous les bus des TEC, les enseignes Eggo ou encore les magasins « Mr Bricolage ».

L’imprimerie de Ciney est depuis le 26 mars 2019, l’un des 13 ambassadeurs Made Different de Wallonie

Schmitz Digital Printing (Ciney), qui emploie 25 équivalents temps plein et affiche un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros (en croissance) offre un service d’impression digitale en grand et très grand format sur un grand nombre de supports, graphisme, lettrage.

Schmitz Digital PrintingPrécurseur dans l’impression digitale, Schmitz Digital Printing vient de fêter ses 30 ans. « J’avais 20 ans, explique son fondateur, Bruno Schmitz. Avec mon épouse, Véronique, on s’est lancé en 1988, en démarrant dans le graphisme et le lettrage ». Formé aux arts graphiques à l’IATA , Bruno Schmitz a toujours voulu saisir les bonnes tendances pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. « Dans nos métiers, qui dit précurseur, dit aussi suiveur ».

Et « suiveur », Bruno Schmitz n’a aucune intention de l’être. « On a osé acquérir des systèmes innovants, on a fait des choix que les autres n’ont pas fait et, surtout, ces choix se sont avérés gagnants ».

Il y a 30 ans, Bruno Schmitz faisait, par exemple le choix du digital, notamment pour la découpe des lettrages par ordinateur. Dans les années qui ont suivi, Schmitz Digital Printing se lançait dans le grand format avec quelques « premières » bruxelloises à l’Église du Sablon et à la Tour Madou.

Il y a 10 ans, l’entreprise optait pour les technologies latex et, quelques années plus tard, les technologies UV LED (meilleur rendu et meilleure productivité). Dix ans plus tard, Schmitz dispose de la première machine qui fait du latex sur des surfaces rigides.

« Mais tous nos investissements sont passés au filtre vert » précise Bruno Schmitz.

Schmitz Digital Printing s’est mise au vert

Car, il y a 10 ans, aussi, l’entreprise devenait la première imprimerie digitale européenne certifiée EMAS. Elle est également certifiée ISO 14001 depuis 2013. La démarche environnementale de l’entreprise lui a valu quelques autres récompenses dont le Prix au Développement Durable de la Province de Namur et la troisième étoile au projet pilote du label Écosystémique wallon.

Schmitz Digital PrintingTrès loin de l’image de l’imprimeur-pollueur qui « coupe les arbres, utilise des encres, des solvants », l’entreprise de Ciney veille à utiliser au maximum des matières européennes, des encres écologiques et des supports biodégradables, s’emploie à réduire les déchets toxiques ou encore sa consommation énergétique (led).

En 2013, elle prévoyait ainsi de réduire de 30% sa consommation électrique, de 50% ses déchets « tous venants » ou encore d’augmenter de 75% ses déchets recyclés.

Elle travaille d’ailleurs sans PVC – et bien avant que cela soit tendance – « qu’on remplace par du plastique recyclable ou par du carton ».

Et cela marche : son éco-team – trois employés qui veillent au grain – a aussi pour mission de former chaque nouvel employé à cette « green attitude ».

Schmitz Digital PrintingEt puis, il y a cette volonté de manager humainement les équipes. « Le choix des équipements a été pensé à la fois en termes de productivité, de chasse au gaspi et de bien-être du personnel. On a un profond respect de nos employés. A part le stock, toutes les équipes travaillent dans des petites salles, des zones que j’estime agréables, explique Bruno Schmitz. Et, puis, tout ce que je demande à mes hommes, je suis capable de le faire moi-même. Vous savez, chez nous, on reste des artisans. Des artisans industriels : cela résume bien notre vision« .

Installée dans un bâtiment de 2000 mètres carrés (agrandi en 2005 et 2009), toutes les activités de l’imprimerie sont regroupées au sein de divers secteurs – l’impression, la finition, l’ennoblissement – qui disposent d’une trentaine de systèmes digitaux. « Et on a encore des idées. Depuis la fin mai, on dispose d’ailleurs d’une machine nouvelle génération d’UV Led ». Et c’est sans doute loin d’être fini.

Depuis deux ans, l’entreprise a également fait le choix de l’e-commerce, « une solution qu’on positionne également comme un outil digital, permettant, s’il le faut, la conception en ligne des supports. Une solution qui nous permet de calculer les coûts au plus juste sans brader notre valeur ajoutée. Bien sûr, il faut que nous fassions du volume mais ce n’est pas notre cheval de bataille. Schmitz Digital Printing, c’est un « one-stop-shopping » où on fait aussi du service, du conseil et de la recherche pour arriver à des solutions. Des solutions qui ne sont pas que technologiques, elles sont aussi humaines et inventives ».

Et le management mis en place dans l’imprimerie de Ciney a notamment pour objectif de booster la créativité des équipes. « Chaque collègue est dans les 3 mètres carrés de son problème, c’est lui qui est le plus à même de trouver une solution. Pour y arriver, il n’y a pas de miracle : assurer le bien-être au travail, c’est aussi s’assurer que chacun ait envie de venir travailler ».

Une entreprise prête à devenir « factory of the future »

« Honnêtement, poursuit Bruno Schmitz, on n’est pas loin de la vision de l’ « usine du futur ». L’environnement est déjà acquis. Depuis dix ans, on dispose d’un ERP « maison » conçu par un informaticien engagé spécialement pour cette mission en 2003. Cela reste la colonne vertébrale du système mis en place ».

Pour ne rater aucune opportunité, inscrivez-vous à notre lettre d’information hebdomadaire : vous y trouverez l’agenda des évènements technologiques, des opportunités de financements, des portraits d’entrepreneurs, des news ou encore des innovations wallonnes.

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

communication presse

Communication presse