inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Les tendances technologiques stratégiques pour 2018

Date de publication
8 décembre 2017
facebook twitter LinkedIn Google Mail Industrie/Informatique Print
tendances technologiques stratégiques

L’intelligence artificielle est une nouvelle fois plébiscitée parmi les tendances technologiques stratégiques: en particulier pour l’industrie automobile.

L’IA, c’est comme l’eau ou l’air autour de nous : ce n’est pas un domaine, mais c’est omniprésent.

Trois tendances technologiques stratégiques confirmées

  • L’intelligence artificielle (IA): Gartner et Forbes estiment que l’IA va jouer un rôle important dans les projets numériques d’ici 2025, mais indiquent également que les bienfaits de l’IA sont parfois surévalués. Les promesses et les pièges sont nombreux. Pour le moment, 59% des entreprises qui s’y intéressent sont dans une phase de recueil d’information. « Les entreprises devraient se concentrer sur les résultats business obtenus par des applications ciblées », conçues pour effectuer des tâches très spécifiques.
  • tendances technologiques stratégiquesLes applications intelligentes : L’IA va intégrer des applications existantes pour améliorer leur fonctionnement. Les concepteurs de logiciels et d’ERP doivent penser leurs outils comme « des applications intelligentes pour augmenter l’activité humaine, et non comme un moyen de remplacer des humains ».
  • Les objets connectés : Les objets « qui n’existeraient pas sans l’intelligence artificielle » et les objets « améliorés grâce à l’intelligence artificielle » vont devenir de plus en plus « mainstream » dans les foyers et les entreprises. On passe petit-à-petit de l’ère des objets autonomes à celle des objets qui collaborent. Entre eux et avec les hommes. Les plus grandes entreprises mettent déjà en place les usines connectées (êtes-vous prêt pour l’industrie 4.0?) qui feront bientôt partie de réseaux mondiaux. L’objectif est d’optimiser la production en mettant en place les capteurs qui remontent les données nécessaires à l’analyse prédictive, à l’introduction des intelligences artificielles, au suivi logistique des matières premières… Bref, tout ce que le Big Data peut apporter à la production de biens.

D’autres activités professionnelles s’équiperont en matériels connectés au cours de l’année prochaine. Que ce soit dans le retail, l’agriculture ou le transport, l’apport de l’ IoT se fait sentir, car la convergence du Big Data, du Cloud et des infrastructures matérielles arrivent à maturité. La robotique et l’automatisation des éléments de productions sont une autre des tendances IoT. Les machines ne remplacent plus simplement la main-d’œuvre, mais apportent un gain qualitatif en sus des informations cruciales pour la prise de décision.

Des exemples d’IA dans des secteurs clés

  1. tendances technologiques stratégiquesLe monde de l’automobile, qui représente toujours plus de 40.000 emplois en Belgique, en ce compris les équipementiers et manufacturiers, est bien conscient qu’il devra adopter l’IA dès que possible pour prendre en compte « non seulement l’environnement externe du véhicule, mais aussi pour intégrer ce qui se passe dans l’habitacle, explique Forbes. Les véhicules autonomes ou semi-autonomes auront besoin d’une vision numérique alimentée par une IA pour garantir une conduite sûre, un mode automatique sans accrocs pour les passagers, et une expérience de voyage enrichie basée sur le bien-être émotionnel et cognitif des occupants ».
  2. L’e-commerce: « L’IA va permettre d’offrir des prix dynamiques personnalisés, poursuit Forbes. Nous prévoyons une tendance chez les principaux sites d’e-commerce (surtout dans la mode, l’électronique, l’alimentation et la pharmacie) allant vers des prix personnalisés en temps réel. Ce système de prix en ligne et en magasin sera basé sur les comportements, l’offre, la demande et la concurrence ».
  3. Le monde des logiciels: « Si vous êtes une entreprise de logiciels, et que vous n’envisagez pas d’ajouter d’une façon ou d’une autre une couche d’IA à votre produit ou votre service, dit encore Forbes, citant Ed Dim, fondateur de Boldstart Ventures, vous serez loin derrière tous ceux qui le feront. L’IA, c’est comme l’eau ou l’air autour de nous : ce n’est pas un domaine, mais c’est omniprésent, et ce sera intégré à la plupart des programmes que nous utiliserons, que nous le sachions ou pas ».
  4. tendances technologiques stratégiquesLes biotechs: « 2018 sera l’année qui montrera les réussites et les échecs de l’IA dans le domaine médical, prévoit encore Forbes. Quand on l’applique à de gros volumes de données anonymisées, l’IA est déjà capable de produire des rapports utiles à l’échelle d’une population, comme pour les centres de soins généraux et la découverte de médicaments. Mais elle est encore tenue en échec lorsqu’il s’agit de prendre en compte un seul patient, parce que la masse de données prises en compte pour traiter un être humain reste trop vaste, complexe et mystérieuse pour que les ordinateurs et algorithmes actuels puissent « l’automatiser ».

Trois nouvelles tendances technologiques stratégiques

tendances technologiques stratégiquesOutre le jumeau numérique (on copie sur Internet des éléments qui existent « dans le monde réel » pour le plus grand bonheur des professionnels du marketing, de la ville et de la santé), le cloud de proximité (cloud of the edge), les plateformes conversationnelles ou encore la réalité virtuelle, Gartner parie aussi sur des solutions de Blockchain, d’ Event Driven, et de « continuous adaptative Risk and trust ». Trois nouvelles tendances qui apparaissent pour la première fois dans ce classement annuel.

  • Blockchain: cette chaîne de blocs est une base de données distribuée dont les informations, envoyées par les utilisateurs, sont vérifiées et groupées à intervalles de temps réguliers en blocs, liés et sécurisés grâce à l’utilisation de la cryptographie, et formant ainsi une chaîne. Cette technologie transforme aujourd’hui la finance, mais bien d’autres applications sont expérimentées (gouvernement, santé, distribution du contenu, supply chain…). Gartner indique cependant que de nombreuses technologies de chaînes de blocs sont « immatures, non-éprouvées et non-réglementées ». L’application de la technologie blockchain exige « une compréhension claire de l’opportunité d’affaires, des capacités et des limites de la blockchain, une architecture de confiance et les compétences de mise en œuvre nécessaires ».
  • Event Driven: les décisions et les actions basées sur des événements, des moments : les entreprises vont affiner leur capacité à détecter des événements et à imaginer des scénarios associés (création de produit, stratégie de vente, personnalisation…). Les autres technologies (IoT, AI) vont hautement y participer.
  • Continuous adaptative Risk and trust ou l’adaptation aux risques de sécurité : les évolutions du digital permettent d’accéder à de nombreuses opportunités – mais des risques apparaissent aussi, notamment au niveau de la sécurité des données. Les entreprises devront mettre en place des systèmes capables de s’adapter très rapidement à cette évolution des risques liés à la sécurité et intégrer des professionnels au sein des équipes en place.
l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn