inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Une formation pour aider un chercheur à devenir entrepreneur

Date de publication
16 août 2018
facebook twitter LinkedIn Google Mail Industrie Print
FR2B

Valoriser les résultats de votre recherche par un projet d’entreprise ? FR2B vous permet de développer un réseau et des compétences entrepreneuriales.

La formation FR2B a été spécialement conçue pour initier et soutenir les chercheurs dans leurs démarches de création d’une spin-off.

Ce n’est pas une mince affaire. Philippe Gabant est un cas emblématique: le fondateur de Delphi Genetics, puis de Syngulon, nous en parlait dans un entretien qu’il nous accordait en août 2016. A la question:  quelle est votre meilleure décision professionnelle, il nous répondait:

Philippe Gabant« Avoir franchi le cap. Etre passé du rôle de chercheur à celui d’innovateur. Ce n’était pas gagné d’avance. Faire de la bonne science n’est pas compliqué pour nous : nous y avons été formés au sein de l’ULB. En revanche, issus du monde académique, nous n’avions pas de connaissance du marché. Pour Delphi Genetics, nous avons dû développer une stratégie commerciale, mettre en place un réseau de distribution de nos kits, etc. Nous développions et commercialisions des technologies et des produits inventés au départ par nous-mêmes et nos collègues. C’est d’autant plus difficile : le marché ne nous attend pas. » Même chose pour Syngulon (photo).

« Arrêtez les CDD, créez votre boite »

FR2BPas toujours simple la vie professionnelle des titulaires d’un doctorat. Ils sont souvent contraints d’accepter des CDD, selon une étude du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) publiée fin 2015. En cause: le nombre très limité de postes de chercheurs.

Au magazine Business Insider, Franck Zal, cofondateur de l’entreprise de biotech Hemarina, conseillait donc aux jeunes docteurs d’acquérir la double casquette chercheur/entrepreneur pour être « de vrais porteurs de projet » :

« Les postes de chercheur manquent de plus en plus. Tous ne sont pas certains d’avoir un poste fixe au final. Mais ils pourraient très bien trouver un poste dans le secteur privé ou créer leurs propres startups s’ils avaient une double compétence scientifique et d’entrepreneuriat. »

D’après l’ancien chercheur du CNRS qui a fondé son entreprise en 2007, les titulaires de doctorat ont tout intérêt « à connaître la valeur d’une innovation, à savoir comment la sécuriser, comment lever des fonds« …

« Il existe un potentiel inexploité et perdu. Les centres académiques ont des tiroirs remplis d’innovations, car la recherche académique en France est de très bon niveau. Mais il manque des porteurs de projets, des gens qui connaissent les deux mondes, celui de la recherche et celui du business. »

Pour établir des ponts entre recherche fondamentale, recherche appliquée et entrepreneuriat, il existe des organismes ou des programmes qui facilitent les choses: les interfaces, les incubateurs, des programmes comme le first spin off. Il s’agit d’un programme qui vise à soutenir la création d’entreprises spin-off et la formation à l’esprit d’entreprise des chercheurs via le développement et la validation de produits, procédés ou services nouveaux destinés à être valorisés industriellement à court terme.

FR2B: se former aux réalités de l’entrepreneuriat

FR2BCar – on le répète – les recherches menées par les doctorants sont porteuses d’innovation et peuvent répondre à des besoins concrets que le chercheurs n’a peut-être pas encore envisagés. Restait à permettre au chercheur d’acquérir les réflexes d’un entrepreneur.

Grâce au programme FR2B, il apprendra à :

  • Développer son esprit d’entreprendre et adopter un comportement d’entrepreneur
  • Sortir du “labo” pour découvrir les besoins réels du marché
  • Générer de nouvelles idées autour de son projet de recherche
  • Construire son réseau professionnel

Le programme FR2B dure 11 journées et se déroule du 20 septembre au 13 décembre 2018.

Vous trouverez le programme détaillé ici  .

Vous devez vous inscrire avant le 6 septembre 2018. Trouvez toutes les informations à communiquer pour valider votre inscription ici.

« Bouleversant » pour un chercheur: ce que les participants en disent

« Très intéressant le cursus. « Bouleversant » pour un chercheur. J’ai appris à réfléchir comme un entrepreneur ! Je ne regarde plus le métier de la même façon. » Guillaume Maniet – Uliège.

« Satisfait, j’ai appris beaucoup de choses qui m’aideront. Notamment la différence entre le monde académique et la réalité. C’est très varié. Je vois ce qu’est un entrepreneur aujourd’hui. Ça fait parfois peur, car on voit aussi les dangers. Et les opportunités ! » François Van Lishout – Institut Montefiore, ULiège.

« Tous les chercheurs devraient avoir accès à cette formation en début de leur thèse pour envisager la recherche dans une optique de valorisation. Les chercheurs ont de l’or dans les mains pour répondre aux enjeux de société. » Philippe Laurent – Microsys, laboratoire de l’Université de Liège département d’Électricité, électronique et informatique.

InnovaTech organise également sa propre formation, baptisée 6 jours pour mieux innover. Découvrez le programme et les dates. Infos et inscriptions : contactez Frédéric Lardenoey.

 

l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

coach

Bénéficiez d’un coach

Diagnostic et plan d'actions

Analyse et audit technologique