inspirations innovatech

Inspirations,
news et dossiers

Une planification de projet technologique en 5 étapes

Date de publication
2 août 2016
facebook twitter LinkedIn Google Mail Stratégie/Inspirations Print
planification de projet technologique

Pour gérer l’ensemble des contraintes et accroître les chances de succès, il existe des méthodologies de planification de projet technologique.

Une fois les motivations et objectifs du projet précisés, il est nécessaire de planifier la suite des événements afin d’appréhender au mieux ledit projet. La méthodologie de planification d’un projet technologique est constituée de cinq étapes : découper son projet en tâches, constituer une équipe projet, réaliser un calendrier, actualiser la rentabilité du projet et dégager les moyens nécessaires.

Planifier son projet en 5 étapes

1. Découpez votre projet en tâches pour avoir une vue d’ensemble

Il est important d’identifier les tâches à exécuter en interne ou en sous-traitance. La liste obtenue doit tout d’abord être structurée en regroupant les tâches et en les hiérarchisant par lots de travail. Ensuite, il faut déterminer les options possibles et la chronologie des tâches. Pour ce faire, on utilise des techniques comme le brainstorming ou les groupes de travail.

  • En outre, chaque tâche doit être définie précisément en termes de :
  • Délivrable technique;
  • Durée (délai imparti et charge de travail nécessaire);
  • Latitude acceptée pour les dates de début et de fin;
  • Compétences nécessaires pour sa réalisation;
  • Criticité (un allongement de la durée d’une tâche critique entraîne un bouleversement du planning global du projet).

 

Il est important à ce stade de pouvoir déterminer les grandes phases du développement ainsi que les dates clés. On assignera à ces dates, des tâches : on parlera alors de jalons. Ces jalons permettront au responsable projet d’évaluer à tout moment l’état d’avancement, de valider les actions, d’entreprendre des actions correctrices (si nécessaire) et de donner le feu vert aux actions suivantes, ou d’arrêter le projet.

En pratique, le responsable projet fait l’évaluation du projet vis-à-vis de sa direction, ou sous forme de réunions avec les membres de l’équipe projet.

2. Constituez votre équipe projet

La composition de l’équipe projet, son management et la communication interne, seront des facteurs indispensables au succès du projet. Son rôle est d’assurer la mise en œuvre et le suivi de la phase de développement. Déjà constituée lors de la phase de faisabilité, sa composition devra probablement évoluer, pour rencontrer les exigences inhérentes à la réalisation des tâches définies.

L’équipe projet assurera aussi le suivi des activités sous-traitées afin d’en assurer le bon déroulement.

3. Réalisez un calendrier du projet en optimisant l’ensemble des tâches

A partir de la liste décrivant les tâches, il faut opérer à la planification proprement dite de l’ensemble du projet. Il faut organiser séquentiellement les activités qui ont une interdépendance au sein du projet et attribuer à l’ensemble du projet un calendrier de réalisation. Chaque tâche sera donc définie par une durée, une date de démarrage, une date de fin. Enfin, il faut dresser l’organigramme du projet.

L’élaboration de l’organigramme global du projet et son optimisation devront être modulées en tenant compte entre autres des contraintes extérieures (délais, coûts, etc.), de la limitation des risques du projet (certains résultats intermédiaires cruciaux doivent pouvoir être vérifiés en cours de route) et des possibilités de réalisation de plusieurs tâches en parallèle (réduction de la durée du projet).

Une littérature abondante est disponible sur les outils et méthodologies de planification de projet. Deux d’entre eux sont cités communément : le diagramme de Gantt et la méthodologie PERT.

 

projet technologiqueLe diagramme de Gantt : il s’agit d’un diagramme qui planifie sur un tableau, l’enchaînement des opérations, avec comme repères, une échelle de temps (composante horizontale) et l’ensemble des tâches.

Le planning en réseau PERT : il représente l’ensemble des tâches, leur liaison de dépenses, ainsi que les dates limites d’enclenchement d’opérations simultanées.

Chaque entreprise a ses spécificités et les logiciels ne sont pas toujours capables d’optimiser l’ensemble des situations rencontrées.

4. Actualisez le calcul de rentabilité de votre projet

Le découpage du projet en tâches permet de se faire une idée plus fine du déroulement du projet.

C’est également au cours de la planification, que ces tâches se verront adjoindre les ressources humaines et matérielles pour leur réalisation dans le calendrier imparti.

L’entreprise a donc une meilleure vision du coût réel que la recherche va occasionner. Il est donc impératif à ce stade, de relire les conclusions de la faisabilité économique, afin de les actualiser en fonction des précisions apportées.

5. Dégagez les moyens financiers, les ressources humaines et matérielles

Pour affiner le budget du développement (fabrication du prototype, d’une petite série…), il faut prendre en compte de nombreux paramètres. Les coûts horaires des ressources humaines, des matières premières ou encore de la sous-traitance peuvent largement influencer le budget.

L’entreprise doit donc dégager les moyens financiers selon les options et orientations choisies. Votre projet représente souvent un investissement important pour l’entreprise. Pour y faire face, la Région wallonne offre la possibilité de bénéficier d’une aide financière sous forme de subvention entreprise et d’avance récupérable.

Vous n’avez peut-être pas la ou les compétences en interne. Vous devrez éventuellement :

•    Engager du personnel pour renforcer votre équipe.

•    Entreprendre une ou des formations spécifiques

•    Faire appel à des compétences externes : entreprise, centres de recherche

Ressources de production

Pour planifier, il faut tenir compte des ressources de production qui devront être mobilisées spécifiquement pour le projet, en interne ou en externe.

Ressources technologiques

Les technologies nécessaires au déroulement du projet ont été identifié et validé sur base de l’étude de faisabilité. Il faudra tenir compte, pour la maîtrise du projet :

•    Du degré de maîtrise de la technologie en interne.

•    Des difficultés prévisibles.

•    De la possibilité d’acquérir des équipements ou d’adapter les installations à disposition pour la réalisation du projet.

•    De l’implication de prestataires technologiques externes éventuels : entreprises, centres de recherche.

Dans le cadre d’une intervention extérieure à l’entreprise, il peut s’agir :

•    De sous-traitance

•    D’accord d’expertise

•    De coopération avec une autre entreprise ou un centre de recherche

•    D’une alliance

Si vous décidez de développer votre projet technologique en partenariat avec une autre entreprise ou un centre de recherche, vous devez être attentif à :

•    Choisir le partenaire adéquat.

•    Établir un contrat de partenariat solide.

Avantages de la méthodologie

Amélioration de la productivité grâce à :

•    Anticipant les implications du projet sur l’entreprise

•    Optimisant les chances de réussite du projet

•    Anticipant les actions correctrices nécessaires

•    Exploitant l’expérience accumulée lors des projets précédents

•    Capitalisant l’expérience pour les projets futurs

Un suivi, une coordination par le responsable du projet

Une vision globale du projet : tant pour le responsable projet et la direction que pour les membres de l’équipe.

Difficultés/menaces :

•    Nécessité d’un développement rapide des produits dûs à concurrence internationale croissante et l’évolution technologique. Cela implique une bonne organisation avec des objectifs bien définis.

•    Complexité des produits issus de la R&D: le travail en équipe est d’une grande nécessité. De plus, cette approche globale du projet favorise la bonne circulation de l’information, une organisation souple et des équipes dynamiques et motivées.

surfez sur www.gestiondeprojet.com, vous y trouverez une liste de logiciels dédidés à la gestion de projets.
l'équipe de rédaction InnovaTech

Par

L'équipe de rédaction d'InnovaTech est composée d'experts en innovation technologique et en communication.

Website Facebook Twitter LinkedIn

Services associés

Management

Management de l’innovation

Diagnostic et plan d'actions

Analyse et audit technologique

coach

Bénéficiez d’un coach